Page standard

La coordination en question !

Le conseil communautaire s'est réuni fin janvier.

Nous avons eu droit à un superbe bilan économique sur les entreprises de la CCVG à mi-mandat et sur la politique correspondante pour les prochaines années.

Seul bémol, un conseiller membre de la commission s'est étonné du manque de concertation entre cette commission et la commission d'urbanisme Ha hacensée gérer la voirie de l'ensemble des 5 communes avec une vision cohérente plus globale puisqu'elle inclut logiquement l'habitat dans la réflexion.Cour brisé

C'est ainsi qu'avec cette vision parcellaire, l'abandon sans doute provisoire du contournement sud de Chaponost a conduit à sortir du PLU local les réserves de voirie correspondante, sans que personne ne s'inquiète des conséquences.N'aime pas

Il semblerait donc que ladite commission puisse autoriser un projet dans la zone des troques permettant de détruire toute possibilité d'alternative au passage-à-niveau.  Sauvage!Le Terrain préempté de la SLEA fait obstacle à un accès depuis le rond-point de Bernicot jusqu'au chemin des Troques prévu dans le projet de contournement initial.

Le seul point de passage de la voie ferrée par un pont-rail sous la voie se situe au droit de ce rond-point ! Triste

Ce terrain est donc le seul apte à laisser passer une voie alternative; et l'absence de réservation viaire sur le PLU serait une grave erreurN'aime pas!Il devrait donc être coupé en 2 au droit du rond-point, même si ladite alternative pourtant vitale Grand sourirene se fait pas rapidement !Cour brisé

Cette absence de coordination signalée par un élu entre les commisions concernées est donc dommageable pour l'avenir de nos communes et le transfert de compétences en central n'exonère pas les communes de préserver leurs intérêts respectifs.Oh là là !

L'aménagement du territoire est contraint par le SCOT et le PADD. Il impose une augmentation de la population que certains quartiers ou carrefours routiers ne peuvent absorber sans dommages pour l'ensemble de la population. Chaponost est un point de passage obligé pour les véhicules de l'ouest Lyonnais, son contournement est une nécessité accentuée par l'hypothèse de l'anneau des sciences appelant une pénétrante passant par le quartier de la gare et la conception d'un noeud multimodal augmentant un trafic déjà saturé et largement perturbé par le tram-train tant que le flux des 10000 (aujourd'hui) voitures par jour sera interrompu par son passage. L'hypothèse de réouverture du tronçon entre Givors et Brignais ne peut qu'aggraver la situation !

Le carrefour de la place en question !

voiture accidentée au carrefour de la place à cause de la priorité (absurde) donnée à la rue Jules Chausse

 

Pour les automobilistes locaux (en transit), Chaponost va devenir plus célèbre pour ses embouteillages au passage-à-niveau de la gare, et au centre que par ses aqueducs romains !Cour brisé

Un nouvel accident ce jeudi 22 Février vient confirmer, si besoin était, l’absurdité du plan de circulation mis en place et maintes fois amendé notamment pour le carrefour de la place.

Comme pour le passage-à-niveau de la gare, nos urbanistes de la commune (et de la CCVG) en sont réduits à payer un cabinet conseil pour pallier les carences de compétences de la commission concernée dans le domaine de la voirie pour notre commune, et dépensent inutilement nos impôts pour obtenir des solutions pourtant évidentes.

Avec une analyse incomplète au service d’objectifs non hiérarchisés et compte-tenu d’une topographie des lieux contraignante, on ne peut pas aboutir à un résultat pérenne satisfaisant.

L’étude de circulation dans le centre du village aurait dû être concertée avec l’implantation de la médiathèque et le projet complet du centre bourg, malgré l’hypothèse d’un contournement censé limiter le trafic dans le centre du village par l’avenue Joffre et la place Clémenceau ! La primitive était notoirement incohérente en commençant par l’implantation de la médiathèque et le quartier des veloutiers où la rue de liaison aurait dû se trouver dans le prolongement de la rue Joseph Jomand  autorisant un vrai centre quasi piétonnier ! Hélas le mal est irrémédiable à cause de l’entêtement ménardien !

L’histoire démontre qu’une solution au moins provisoire méritait de voir le jour dans l’attente d’une réalisation redevenue (provisoirement) hypothétique dudit contournement.Ha ha

Les errements successifs à peine justifiés par le lobbying des commerçants et notamment de son ex-présidente gérant l’ex « petit plus » ont conduit contre toute logique à inverser le tronçon de la rue Jules Chausse et le sens de la rue des Justes au détriment des risques d’accidents vérifiés au carrefour de la place (10 en 2017 dont 3 sérieux Sauvage) et de la fluidité du trafic, génératrice de pollution ! L’utilisation de cette rue comme artère principale en cas de trafic important faisant remonter la queue jusqu’au rond-point du lavoir est logique eu égard à sa priorité sur l’avenue. Elle permet aux véhicules de transit pressés de court-circuiter la file, ce qui  a conduit à des interdictions de tourner à gauche sur l’avenue Joffre en direction de la mairie et dans le parking de l’église qui ne résolvent ni les risques d’accidents ni les contrevenants à cette interdiction pour des usagers occasionnels sans police à demeure pour sanctionner, sans parler de ceux qui voudraient passer par le parking pour revenir sur le rond-point de la mairie (ce fut mon premier réflexe d'usager de la maison des associations avant d’avoir intégré cette double interdiction) ! Obliger les usagers distraits à prendre la rue René Chapard avec une telle pente et à revenir par la rue H.Bonnet pour passer devant l’école de la source est un non-sens écologique encore plus absurde que l’arrêt quasi obligatoire au carrefour dans la configuration actuelle !

La priorité donnée à la rue Jules Chausse dans un endroit sans visibilité suffisante oblige les automobilistes à s’arrêter à ce carrefour dans les 2 sens (même quand il n’y a personne !)N'aime pas. La reprise d’une vitesse notamment en côte fait consommer du carburant et éjecter des particules nocives supplémentaires dans l’atmosphère.Ha ha

Définition et hiérarchisation des objectifs pour ce carrefour :

Eviter les risques d’accident 

Canaliser le trafic de transit Avenue Joffre et Place Clémenceau

Limiter la pollution

Rendre la rue J.Chausse aux Chaponois

Fluidifier le trafic en limitant les excès de vitesse

SOLUTION :

Reporter le croisement des véhicules aux 2 ronds-points  (Lavoir et mairie) les véhicules venant de la rue Chausse voulant prendre la rue René Chapard passeraient par le rond-point du lavoir, assurant une visibilité suffisante pour éviter les accidents Cool. A cause du manque de visibilité, remettre le sens du bout de la rue Chausse en direction de la Dimerie et réinverser le sens de la rue des Justes ! De cette façon le carrefour de la place n’autorise plus que des véhicules croisant le flux de transit pour aller à gauche en pleine visibilité Grand sourireet pouvant même être déclarées prioritaires). Les places de stationnement devant carrefour contact et en haut de la rue des justes se retrouvent logiquement dans le bon sens.{#smileys123.tonqueout}

Au passage pour améliorer le stationnement, on peut en profiter pour y supprimer la moitié inutile de la piste cyclable Oh là là !pour autoriser des stationnements en épi  (dans le bon sens) jusqu’à l’entrée du parking et maximiser les places de stationnement !Cour

A l’autre extrémité, la piste (assez large pour une voiture) peut servir à alimenter en sens inverse les parkings de carrefour et à l'arrière la maison des associations (où ils pourraient être matérialisés) depuis la rue L.Martel.

Répondre à ces objectifs est possible à peu de frais moyennant le plan envisagé, proposé en image jointe dans mon article précédent, sans nécessiter pour autant de gros travaux ! Il y a la place pour matérialiser une voie pour les véhicules tournant à gauche sur les rues Chausse et Chapard depuis l’avenue Joffre obligeant naturellement les voitures à ralentir, sans pour autant installer un feu tricolore ni même un nouveau plateau sous le passage piéton qui serait dommageable pour les (quelques) fauteuils roulants des personnes à mobilité réduite voulant traverser l’avenue.

Un simple panneau rue Joseph Jomand devrait indiquer l'accès prioritaire à la rue René Chapard, l'alternative étant le passage rue des Justes et le rond-point de la mairie si on fait des courses dans le quartier (carefour, kebab, Boulangerie)!

Le rétablissement d’accès au parking de l’église devant la pharmacie s’impose de lui-même !

Risques d'accidents limités, pollution réduite et satisfaction des utilisateurs garantie !

Ca n’exonère pas non plus d’une liaison directe Etienne Gros/Bellevue intéressante pour limiter le trafic sur la place Clémenceau, rue Chapard et sur la Rue H.Bonnet pour une liaison du bas de la place avec les commerces et parkings du haut permettant de desservir directement l’accès à Francheville, le centre social, la maison Berthelot, le collège … sans passer par la rue Chapard (trop pentue) si les usagers n’ont rien à y faire ! Ceci pourrait permettre de rapprocher les parkings de Bellevue (non saturés le dimanche) de la place du marché, ce que la rue Lésignano ne résoudra jamais.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

QUENON | Réponse 30.05.2018 19.53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

nico | Réponse 26.02.2018 20.07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE