Après les voeux de janvier, la mise en place.

Conseil municipal du 10 février

 

Une présentation  intéressante de Jérome Crozet sur la stratégie envisagée pour le développement agricole dans la CCVG avec un projet concerté incluant les agriculteurs, les élus et les organismes locaux concernés. La volonté d’aider à l’implantation d’entreprises agricoles pérennes et de facilité la transmission de celles arrivant en fin de cycle se conjugue avec celle de soutenir des projets de jeunes agriculteurs.  Un projet en plusieurs étapes avec un état des lieux permettant d’envisager après analyse quelles sont les filières à promouvoir. Ils ont affiché la volonté de démarrer en 2017    2 projets pilotes et de créer une instance d’installation pour contrôler voire dynamiser les démarrages une fois les projets retenus.  Etude initiée par Chaponost et reprise par la CCVG soutenue par le concours d’étudiants pour les enquêtes.Aime bien

Suite du conseil ordinaire où l’essentiel des décisions a été voté à l’unanimité sauf une abstention de D.Serant sur une délibération financière, renouvelable tous les ans, autorisant le maire à un plafond de dépenses de 800000€ pour la gestion au plus près des emprunts communaux.

L’autre décision évidemment contestée par l’opposition concerne le financement de l’évolution de la place pour un marché de TP et un d’électricité.

Au prétexte rappelé par F.Pillard que la majorité n’a pas laissé le projet précédent aller jusqu’à sa fin,  l’opposition a voté comme un seul homme contre ces crédits Cour brisé. Le maire a coupé court en disant que le débat de fond avait déjà eu lieu !{#smileys123.tonqueout}

Malheureusement pour eux, c’est le seul os à ronger qui leur reste. Ils s’honoreraient pourtant de reconnaître leurs erreurs. La manif du 18 mars 2013 était suffisamment significative pour remettre en cause le projet tant qu’il était encore tempsHa ha. 10% de la population du village, c’est aussi énorme que si 5 millions de Français manifestaient pour la démission de F.Hollande ou contre les attentats téléguidés par DAECH Sauvage!  Ils peuvent endosser la responsabilité de ces dépenses qu’ils ont refusé de voter. Sans ce mea culpa, ils ne pourront jamais représenter une alternance crédible aux prochaines élections. TristeAvec un rapport 66/33, faire croire à leur électorat qu’ils ont été desservis par l’action gouvernementale relève d’une mauvaise foi évidente ; ça ne peut jouer qu’à la marge. Ha ha

Dans un village de cette taille, l’intérêt collectif est peu sensible à la couleur politique, sauf quand l’état diminue drastiquement les dotations sans donner l’exemple d’une saine gestion !N'aime pas

 

 

Hors conseil, la cagnotte pour la rénovation des aqueducs continue d'augmenter ! Cour N'hésitez pas à participer.Amour

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE