retour sur l'analyse

Urbanisme à Chaponost !

Concernant la circulation en centre ville, le péché originel vient de la mauvaise conception du quartier des Veloutiers N'aime pas Pour en faire partie et détourner le trafic de l’avenue Maréchal Joffre, cet ilot n’aurait pas dû en être séparé par une rue des Justes ouverte aux automobilistesEn colère. La logique aurait voulu que la rue de liaison (à double sens)  soit dans le prolongement de la rue Joseph Jomand de telle sorte qu’elle débouche sur le rond-point de la rue Marius Paire et permette un éventuel contournement de la mairie devant l’AQUA VERDE limitant ainsi la circulation sur la place du village avec une alternative opérationnelle même le dimanche.

Le mal étant irrémédiablePleure, il a conditionné les atermoiements de la rue Jules Chausse, le sens unique imposant un passage dans la rue des Mésanges, voie théoriquement privée dont les riverains n’ont jamais imaginé qu’elle puisse devenir un passage quasi obligé causant des nuisances dommageables. Ceci explique le changement de sens de la rue des Justes obligeant les usagers du parking de carrefour et de la maison des associations venant du sud-est à faire le tour par l’avenue Joffre.

La priorité accordée à la desserte des commerces a été dommageableHa ha, imposant notamment un parking devant la médiathèque dont on aurait pu espérer qu’il soit souterrain plutôt que de voir la partie est de la place remblayée. C’est aussi la cause d’un carrefour dangereux lié au trafic de transit en l’absence du contournement sud que la mandature précédente s’est gardée de promouvoirN'aime pas. L’aménagement du centre aurait dû succéder sa réalisation au lieu de la précéder. La médiathèque et son implantation, jugées prioritaires à tort, ont de ce fait défiguré notre place sans résoudre les problèmes cruciaux de circulation. Ha ha

Un centre-ville animé comportant des commerces ne fonctionne que si le stationnement de proximité est suffisant. La zone bleue ne résout pas grand’chose et l’implantation d’Auchan drive n’y contribue évidemment pas.  En colère 

Ces options irrémédiables de l’équipe Ménard ont un impact considérable sur l’urbanisme de notre commune.Malade

La voirie est à concevoir en fonction de l’évolution souhaitée. Le nouveau PLH limite les besoins d’implantation de bâtiments privés, mais leur position et leurs accès sont à anticiper ainsi que pour d’éventuels bâtiments publics dont il faut imaginer l’avènement ! La liaison sud nord passant par la rue René Chapard (en sens unique) et la rue Hippolyte Bonnet desservant l’école de la source est orpheline d’un détournement complémentaire reliant le bas de la place Foch sous la médiathèque et le quartier Bellevue (dont le collège) en corniche à travers le parc du Boulard.  Une telle voie pourrait être dissimulée au moins en partie sous un bâtiment public ayant vue sur le parc évitant les détours inutiles !

On ne peut pas refaire l’histoire Cour brisé! Le seul moyen de faire une voirie efficace dans le contexte de notre village est de transformer nos rues trop étroites en sens uniques quitte à en concevoir de nouvelles pour organiser des sens giratoires. Ce devrait être le cas pour l’accès au centre aquatique où la route des Collonges devrait permettre l’accès direct des cars scolaires. Le retour pouvant se faire par le chemin des Cartières également à sens unique et avec une piste cyclable et équine éventuellement séparée par la rangée d’arbres à préserver. Ce giratoire permettrait d’éviter aux bus de descendre par la gare pour atteindre l’AQUA GARON, tout en limitant les risques d’accident et les expropriations agricoles donc les coûts de réalisation !Cool

Je rappelle que le chemin des Cartières était envisagé dans le plan précédent comme fin du détournement des camions d’un tronçon destiné à éviter leur passage rue Martel et Jean Perret pour les rabattre sur la route de la gare Ha ha! Ce ne serait donc que demi-mal et cohérent avec un rond-point de desserte à la jonction des 2 rues sus citées point de passage obligé du projet de contournement sud pour assurer cette desserte.Amour

La mandature précédente demandeuse du tram-train n’a pas su initier les conditions de son intégration dans le trafic pendulaire lié à l’accès à Lyon Sauvage. Le passage à niveau de la route de la gare est un obstacle à la circulation provoquant des embouteillages jusque sur le CD42 avec des risques importants d’accident En colère. La fermeture des barrières pilotée par la SNCF est un non sens pour le passage du train dans le sens Brignais Saint-Paul.Ha ha Elles se baissent avant que celui-ci ne s’arrête en gare bloquant le trafic pendant au moins 3 mn alors qu’il n’y a aucun risque. 4 à 5 passagers vs  jusqu’à une cinquantaine de voitures stoppées dans les 2 sens. La combinaison avec un feu au fonctionnement erratique pour non dégorgement du rond-point est une aberration de plus. Aux heures de pointe la queue remonte jusqu’au niveau des Cartières incitant les automobilistes qui vont sur Brignais à utiliser la route des Collonges.

Outre que ce train conditionne le passage des bus 11 et 12 qui n’ont pas d’échappatoire, il n’est pas prévu qu’il observe un nouvel arrêt à Rochilly pour desservir la zone industrielle et le nouveau centre aquatique évitant l’usage de voitures polluantes. 

La perspective du contournement sud et son raccordement prévu au rond-point de Bernicot permettent d’envisager une alternative au passage à niveau qui corresponde au début de son tracé. Sa réalisation pourrait être anticipée dans la mesure où un raccordement pourrait se faire après franchissement souterrain en créant un nouveau rond-point d’attente de reprise du contournement permettant de raccorder le chemin des Troques et la route des Collonges de la Z.I (un nouveau nom serait bienvenu !) offrant ainsi une solution au problème à moindre coût pour désengorger la route de la gareAime bien. Cette solution est d’autant plus intéressante que le pont prévu initialement au-dessus de la voie ferrée est remis en cause par l’établissement d’un corridor écologique envisagé par la CCVG à cet endroit, et que son implantation initiale est absurde de ce point de vueHa ha.

  • Le passage par-dessus la voie en limite de commune nécessite un ouvrage coûteux dont l’érection risque de détruire une grosse partie de l’environnement.Sauvage
  • Il passe trop près des premières maisons de Brignais pour des nuisances sonores inévitables,En colère
  • sa hauteur va dénaturer le paysage et couper la vue, le champ du paysan à l’ouest va être inutilisable ou morcelé et celui bordant la route sérieusement abimé.Malade
  • ça risque de supprimer un chemin de terre permettant l’accès au pont existant.
  • Des risques existent avec le passage souterrain de la conduite de gaz reliant Ars à Brignais dont on voit la station au bord de la route départementale.Sauvage
  • Le lieu de franchissement initial contient des éléments écologiques à protéger.Amour
  • L’allongement du circuit renchérirait l’opération et le trajet des futurs usagersSauvage

Chaponost étant impacté dans son territoire et cofinanceur du projet avec la CCVG doit pouvoir imposer cette vision pour résoudre de manière anticipée le problème du passage à niveau avant réalisation complète du contournement, lequel risque de prendre du retard. Le terrain du dôme appartient déjà à la commune et il n’y aurait qu’un ou 2 champs légèrement impactés de l’autre côté de la voie ferrée. CoolJ’espère que nos élus actuels ne referont pas les mêmes erreurs de conception que l’équipe précédente Oh là là !et seront en mesure de promouvoir cette solution permettant un séquencement des travaux et soulageant les 10000 passagers journaliers bêtement bloqués dans leurs allers et retours Cour!  Le reste du tracé est à revoir mais peut attendre un peu si ce problème est solutionné rapidementTriste. Il conditionne l’implantation de nouvelles habitations à proximité pour lesquelles l’incertitude peu dissuader les acquéreurs potentielsSauvage. C’est le cas pour le lotissement du quartier des Allues et l’aménagement du territoire aux alentours du nouveau gymnase.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE