Vote des budgets

Aménagement de la place.

Décembre a vu la fin des travaux pour l'aménagement de la place. Cool

Si on peut se réjouir de la présentation globale avec des toilettes déplacées dans un coin plus discretAime bien, je suis étonné qu'on n'ait pas retenu les leçons concernant le virage du bas de la place pour reproduire un rayon de braquage trop court pour les véhicules notamment les camionnettes (mais pas seulement). Elles ont des difficultés pour tourner à droite en venant du bas de la place pour emmancher la rue Chapard desservant également le parking de l'église. La priorité étant (encore ?) donnée à la rue Jules Chausse, la fluidité du trafic s'en ressent. Selon notre ami Scapin, le trajet conseillé est donc de passer par la rue Joseph Jomand et la rue Jules Chausse. Cette priorité qui lui est donnée (laissée) permet (malgré les pointes de diamant) d'augmenter la vitesse à un endroit plus dangereux sur ce tronçon de rue comportant des commerces fréquentes par les piétons. Sauvage

Si  d'aventure on imaginait un giratoire pour reporter le croisement des véhicules au rond-point du lavoir (l'équivalent de ce qui existe pour rejoindre le parking de carrefour en venant du sud), il faudrait bien inverser le  sens de ce bout de rue pour éviter que les flux ne se croisent.

La limitation du trafic de la rue des justes pourrait (alors) permettre de transformer les places de stationnement longitudinales côté Veloutiers en stationnement en talon en reprenant la moitié de la piste cyclable inutilisée. Ca permettrait de gagner une dizaine de places intéressantes les jours d'affluence dans le centre du village !

Dommage que l"équipe précédente se soit focalisée sur la médiathèque, un forcing sur le contournement aurait du permettre la définition d'un centre-bourg plus cohérent après sa réalisation !Ha ha

 

Pour info, la modification des priorités aux sorties du lotissement du Gilbertin est semble-t-il une erreur, la priorité est actuellement inverse de celle normalement prévue. Les employés de la CCVG ont fait une erreur d'interprétationN'aime pas !

Le temps de corrige l'erreur, les riverains auront eu le temps de s'habituer à cette nouvelle donne et le nouveau changement risque d'être accidentogène !Sauvage

C.M du 16/12/2016

Cette séance a servi à l’expédition des affaires courantes et au vote du budget 2017 confirmant les options du DOB de Novembre.

Une évocation post conseil de la possibilité d’un détournement des bus du Sytral par la place Foch pour desservir la médiathèque et la salle des fêtes m’a fait réfléchir.Clin d'oil

1 – Déshabiller Paul pour habiller Jacques ne me parait pas une solution conforme aux objectifs de service que les transports en commun sont censés nous apporter.Ha ha

Le passage dans le bas du village ne risque pas d’attirer plus de passagers s’il ne passe pas au cœur des lieux d’habitation, le boulevard Reydellet n’est pas l’idéal à cet effet.Malade

2 – Un arrêt à la salle des fêtes ne permet de limiter le nombre de voitures sur son parking ni pour le dépôt des enfants à l’école ni pour une éventuelle manifestation le soir, sauf à rentre chez soi à pied faute de fréquence suffisante, le dernier trajet ne dépassant pas 21H 30 Cour brisé

3 – Les arrêts Misery, La Bonnette, la MJC et La Chaize pourraient ne plus être desservis que toutes les heures en période creuse si l’on conserve un des 2 trajets et plus si les 11 et 12 empruntent le même trajet !

4-  les infrastructures sont à modifier à plusieurs endroits :

-          Le virage en bas de la place pour la énième fois,

-          Les ronds-points du lavoir et de la salle des fêtes

-          Il faudrait supprimer des places de parking pour l’arrêt descendant place Foch et quid de l’arrêt à la montée sans perturber le trafic (notamment en l’absence du contournement) sachant que la simple priorité au carrefour avec la rue Jules-Chausse est déjà un obstacle à la fluidité du trafic sacrifiée sur l’autel de la sécurité !

-          Les plateaux ralentisseurs sont à modifier, leur hauteur illogique risquant de faire toucher le plancher des bus (au moins en pleine charge).Les automobilistes ayant des véhicules avec faible garde au sol excédés par ceux-ci pourraient éviter d’y laisser des bas de caisse ou de pare-chocs !Oh là là !

5-  Si cette solution devait voir le jour, ce qui ne semble pas gagné avec le SYTRALSauvage, il faudrait envisager que le bus reprenne son trajet après un arrêt en bas de la rue du Gilbertin pour ne pas perturber le trafic sur le boulevard Reydellet Maladeet la parcoure soit pour traverser le lotissement par la rue des Iris  et rejoindre l’arrêt du Gilbertin, ou plus logique remonter la rue jusqu’en haut pour reprendre le trajet initial et desservir aussi la MJC qui draine des enfants que les parents seraient obligés de véhiculer !Cour brisé

                 Quand le SYTRAL refuse de rallonger les trajets de ses bus ou d’augmenter les fréquences, il ne remplit pas son rôle ! On peut reprocher à ceux qui ont négocié le contrat en éjectant les cars du Rhône, d’avoir compliqué la tâche de leurs successeurs, sans que les habitants y trouvent d’amélioration.

Le Sytral nous fera payer plein pot un service qu’il ne veut pas rendre d’autant plus qu’il n’a pas de minibus permettant de limiter la pollution et autorisant des passages dans des coins de Chaponost définitivement inaccessibles au regard de sa constitution N'aime
 pas! Il a fallu faire des pieds et des mains pour obtenir un arrêt au CGR sur la commune de Brignais (qui ne résout pas le retour des séances du soir) et il est, paraît-il, totalement incongru d’envisager une desserte du centre aquatique. Nous n’avons malheureusement aucun moyen de revenir en arrière. Merci à l’équipe Ménard. Les vendeurs d’immobilier peuvent arguer du passage des bus à Chaponost, ils n’ont visiblement pas intérêt à parler de la réalité quotidienne des usagers ! Je descends régulièrement ma fille au Lycée d’Oullins pour des horaires inadaptés  des fois à quelques minutes près !  Qu’en serait-il si les fréquences diminuent encore aux heures creuses ?  Vu les taux de remplissage, on n’a pas besoin de bus diesel polluants de 80 places (en dehors des heures de pointe) mais de fréquences plus élevées ! Nul doute que ça coûte en personnel mais un bus de 9 places peut quand même remplacer plusieurs voitures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette séance a servi à l’expédition des affaires courantes et au vote du budget 2017 confirmant les options du DOB de Novembre.

Une évocation post conseil de la possibilité d’un détournement des bus du Sytral par la place Foch pour desservir la médiathèque et la salle des fêtes m’a fait réfléchir.

1 – Déshabiller Paul pour habiller Jacques ne me parait pas une solution conforme aux objectifs de service que les transports en commun sont censés nous apporter.

Le passage dans le bas du village ne risque pas d’attirer plus de passager s’il ne passe pas au cœur des lieux d’habitation, le boulevard Reydellet n’est pas l’idéal à cet effet.

2 – un arrêt à la salle des fêtes ne permet de limiter le nombre de voitures sur son parking ni pour le dépôt des enfants à l’école ni pour une éventuelle manifestation le soir, sauf à rentre chez soi à pied faute de fréquence suffisante, le dernier trajet ne dépassant pas 21H 30

3 – Les arrêts Misery, La Bonnette, la MJC et La Chaize pourraient ne plus être desservis que toutes les heures en période creuse si l’on conserve un des 2 trajets !

4-  les infrastructures sont à modifier à plusieurs endroits :

-          Le virage en bas de la place pour la énième fois,

-          Les ronds-points du lavoir et de la salle des fêtes

-          Il faudrait supprimer des places de parking pour l’arrêt descendant place Foch et quid de l’arrêt à la montée sans perturber le trafic (notamment en l’absence du contournement) sachant que la simple priorité au carrefour avec la rue Jules-Chausse est déjà un obstacle à la fluidité du trafic sacrifiée sur l’autel de la sécurité !

-          Les plateaux ralentisseurs sont à modifier, leur hauteur illogique risquant de faire toucher le plancher des bus (au moins en pleine charge).Les automobilistes ayant des véhicules avec faible garde au sol excédés par ceux-ci pourraient éviter d’y laisser des bas de caisse ou de pare-chocs !

5-  Si cette solution devait voir le jour, ce qui ne semble pas gagné avec le SYTRAL, il faudrait envisager que le bus reprenne son trajet après un arrêt en bas de la rue du Gilbertin pour ne pas pertirber le trafic sur le boulevard Reydellet et la remonte soit pour traverser le lotissement par la rue des Iris  et rejoindre l’arrêt du Gilbertin, ou plus logique remonter la rue jusqu’en haut pour reprendre le trajet initial et desservir aussi la MJC qui draine des enfants que les parents seraient obligés de véhiculer !

 

                Quand le SYTRAL refuse de rallonger les trajets de ses bus ou d’augmenter les fréquences, il ne remplit pas son rôle ! On peut reprocher à ceux qui ont négocié le contrat en éjectant les cars du Rhône, d’avoir compliqué la tâche de leurs successeurs, sans que les habitants y trouvent d’amélioration.

Le Sytral nous fera payer plein pot un service qu’il ne veut pas rendre d’autant plus qu’il n’a pas de minibus permettant de limiter la pollution et autorisant des passages dans des coins de Chaponost définitivement inaccessibles au regard de sa constitution ! Il a fallu faire des pieds et des mains pour un arrêt au CGR (qui ne résout pas le retour des séances du soir) et il est paraît-il totzlement incongru d’envisager une desserte du centre aquatique. Nous n’avons malheureusement aucun moyen de revenir en arrière. Merci à l’équipe Ménard. Les vendeurs d’immobilier peuvent arguer du passage des bus à Chaponost, ils n’ont visiblement pas intérêt à parler de la réalité quotidienne des usagers ! Je descends régulièrement ma fille au Lycée d’Oullins pour des horaires inadaptés  des fois à quelques minutes près !  Qu’en serait-il si les fréquences diminuent encore aux heures creuses ?  Vu le taux de remplissage, on n’a pas besoin de bus diesel polluants de 80 places (en dehors des heures de pointe) mais de fréquences plus élevées ! Nul doute que ça coûte en personnel mais un bus de 9 places peut quand même remplacer plusieurs voitures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseil communautaire du 16 Décembre

Un conseil assez court pour le vote du budget 2017 :

19 000 000 de budget dont 15 600 000 rétrocédés aux communes.

Un Fonds de Péréquation Inter Communal de  2 200 000 € payé désormais par les communes (800 000 pour Chaponsot).

C'est le prix de la polarité 1 liée au potentiel fiscal de la CCVG. Ce prélèvement sert malheureusement à des communes ou EPCI moins bien gérées que la nôtre et ampute de 20% ses possibilités !Cour brisé

Un centre aquatique avec des dépenses récurrentes de 270 000 €/an indépendamment de la délégation de service à Equalia.

Un peu d'urbanisme.

Si je me réjouis de la réalisation de l'accès PMR par le haut à la maison Berthelot, proposé depuis lontemps, je suis déçu des options envisagées pour la mairie et la MJC.

1 - Mairie :

Je trouve effectivement dommage qu'on y envisage un lifting sans augmenter à l'occasion la surface de bureaux, pourtant annoncée nécessaire au bien-être de notre personnel municipal; même si le transfert de compétences voire physique de personnels à la CCVG devrait tempérer l'augmentation des besoins.

A cette occasion, on aurait pu faire d'une pierre 2 coups, en agrandissant la surface utile et en améliorant les caractéristiques thermiques du bâtiment dans l'objectif d'une basse consommation ayant un éffet bénéfique à long terme sur les frais de fonctionnement.

Pour ce faire, j'avais proposé une augmentation de la surface au sol sur 2 niveaux au sud et au nord du bâtiment de telle sorte à créer un espace de bureaux supplémentaire en reproduisant les façades avec le même aspect sur des murs permettant une meilleure isolation. Il est également envisageable de faire un, voire 2 étages au dessus de la salle du conseil (desservi par un ascenceur côté entrée de service pour l'accès PMR) pour limiter l'emprise au sol et conserver au maximum le cachet du bâtiment. Un sas d'accès sur la façade avant et un doublage extérieur des murs en étage pourrait compléter l'amélioration des caractéristiques thermiques. Aime bien

Ces  travaux pouvant être faits dans l'optique d'une (re)centralisation ultérieure des services municipaux. La période transitoire pouvant être assurée avec des bungalows tampons provisoires installés à proximité. Prendre 3 à 4m de chaque côté du bâtiment ne modifie pas fondamentalement l'aspect global du parc qui l'entoure, même si on déporte l'anneau de circulation !

En cette période de restrictions budgétaires, il me semble important de combiner les opérations de relooking et d'augmentation de surface même si l'investissement de départ est plus important ! Bisou

MJC :

Là aussi, la décision d'un nouveau bâtiment s'impose, la rénovation de l'ancienne ferme étant beaucoup trop coûteuse à cause des mises aux normes notamment pour l'accessibilité PMR. Elle ne nécessiterait pas moins de 3 ou 4 élévateurs pour desservir le premier étage eu égard aux décalages de niveaux constatés.Sauvage

Ceci posé, la vision de l'urbanisation à long terme mérite quelques remarques.

Compte tenu de l'implantation du tènement, de sa desserte et des nuisances locales subies par les voisins, j'ai proposé la construction d'un bâtiment moderne adapté et situé à proximité du nouveau gymnase et du stade, eu égard à l'utilisation conjointe par des enfants sans autonomie de déplacement suffisante.

La zone inconstructible située à l'arrière se fiche des nuisances sonores. et le quartier pourrait devenir un pôle sport et jeunesse cohérent si un jour on y adjoint un établissement scolaire (secondaire ou supérieur). Celui-ci serait (plus) accessible en dépose directe par le futur contournement sud et justifierait pleinement un arrêt des T.C. Selon l"implantation, une mutualisation des parkings est envisageable.Cour

Le tènement original peut faire l'objet d'une reconversion en petit immeuble d'habitation allant dans le sens des pescriptions du PADD. Sa situation devrait intéresser des promoteurs et sa vente après tranfert pourrait sérieusement rentabiliser l'opération globale.

Si les possibilités futures s'améliorent, et dans le but de conservation du patrimoine si tant est que ce bâtiment le justifie, il pourrait alors être rénové et utilisé par des associations en limitant l'accueil du public au RDC pour ne pas obérer le coût des travaux. Cette vision sentimentaliste a un coût que les citoyens ne sont pas tous prêts à voir traduit dans leurs impôts !Malade

La construction d'un nouveau bâtiment sur place posera des problèmes en période transitoire et parait peu cohérente au regard d'un urbanisme à long terme. Sauvage

L'augmentation attendue de la population, décidée par les instances supérieures, prèche pour la prise en compte de ces propositions dans le plan pluriannuel, pour que nos successeurs héritent d'une commune adaptée au monde moderne.Bisou

 

 

La vision urbanistique va bien au-delà d'une mandature, l'essentiel est de ne pas fermer des options futures en prenant des options à court terme incitées par des budgets restreints ! Cour

Le bon investissement s'apprécie sur sa pérnnité à long terme et sa faible génération de frais de fonctionnement récurrents ! Aime
 bien

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE