Quelques étincelles !

 

La séance du conseil municipal (de rentrée) de ce jeudi 19 septembre restera marquée par une nouvelle mise en cause de la municipalité par Damien Combet validée  par un intervenant compétent du public en fin de séance.Sauvage

Le sujet controversé de la médiathèque  (localisation voire utilité) a provoqué une vive polémique sur le bien-fondé de la délibération concernant le déclassement de l’espace public dans la partie de la rue Joffre détruite pour laisser place à ce nouveau chantier.

Le maire, dans sa volonté de construction à tout prix et malgré la désapprobation générale, s'est mis hors la loi en  brûlant les étapes. Les travaux liés à la construction de la médiathèque n’auraient pas dû débuter avant l’officialisation du déclassement de cet espace public par ce vote. Il  a commis un abus de pouvoir caractérisé.En colère

Les travaux proprement dits du nouveau site ayant commencé le 18 Juillet dernier ; il a anticipé de 2 mois le vote du conseil municipal qui n’a logiquement  approuvé cette délibération  qu’à la majorité relative.Ha ha

Le deuxième sujet  de différend important concerne le vote des PNAP que l’opposition approuve sur le principe mais pas sur la définition locale proposée par la majorité municipale aux instances départementales.Cour brisé

Celle-ci se targue de conserver à Chaponost son caractère périurbain alors qu’elle est l’initiatrice  de la venue des bus du SYTRAL dans notre commune  Malade favorisant ainsi une continuité territoriale bien plus dommageable que la barrière verte constituée par les Costières et  transforme notre village en banlieue chic de Lyon. En colère

Ca manque visiblement de cohérence.Sauvage

La rupture de charge des transports en commun est le meilleur garant de conservation du caractère périurbain de Chaponost. Cour 

Y venir  à sa mairie depuis Perrache pour le prix d’un simple ticket de bus et moins de 40 mn est bien plus attractif que tout ce qu’on pourrait voir sur le trajet. Malade

La volonté d’urbanisation est liée à la politique de la municipalité, elle n’a pas besoin de PNAP pour refuser des permis de construire qui n’entreraient pas dans sa ligne d’avenir !

A l’inverse un blocage restrictif pour 30 ans peut être pénalisant si les données environnementales changent. Il est illogique d’hypothéquer l’avenir quand le mandat électif n’est que de 6 ans !

Gouverner c'est prévoir ! Pleure

 Les gens sont venus habiter Chaponost en connaissant ces inconvénients et n’ont jamais critiqué ouvertement les pénalités liées au déficit de logements sociaux. Ils sont par contre soucieux de son aspect, voient d’un mauvais œil une urbanisation (que le PLU n’arrive pas à canaliser dans l’esprit  des constructions historiques) et craignent la dépréciation de leurs biens.  

Si  ces mesures impactant l’avenir de la commune étaient consensuelles et dans l’intérêt bien compris des Chaponois, elles devraient  être votées à l’unanimité  des élus locaux. La majorité n’a pas le monopole de la raison et serait bien inspirée de prendre en considération l’avis des opposants qui, s’ils ne sont que 6, représentent pourtant près de 50% des citoyens.

Pour finir dans le cadre de la coopération décentralisée, on a évoqué le voyage d’une délégation de citoyens conduite par notre maire à Gon Boussougou.

                Leurs préoccupation ne sont pas les mêmes, nous avons des problèmes de riches alors qu’eux manquent de l’essentiel ! Triste

                Ils ont besoin d’un médecin patenté pour pouvoir ouvrir un dispensaire et d’hommes  (expression qui embrasse la femme) ayant l’expérience de la gestion administrative d’une commune. Notre maire qui cumule les 2 casquettes  est le candidat idéal. Nombre de nos concitoyens son sans nul doute disposés à payer un aller sans retour pour qu’il s’installe chez eux pour les aider. 

Nul doute que nous saurions lui faire parvenir :

  • D’autres livres obsolètes de notre bibliothèque pour les remplacer par des supports numériques plus nombreux et moins volumineux. Grand sourire
  • Vu la superficie de leur commune, ils n’auront aucun mal pour trouver un terrain pour agrandir la leur (sans contestation) qui ne représente que l’équivalent d’une salle de classe (sans panneaux solaires utilisés prioritairement pour produire l’électricité indispensable aux ordinateurs de l’état civil) !{#smileys123.tonqueout}
  • Une sanisette quasi neuve pour inciter les gens à ne plus faire leurs besoins dans la nature, elle ne nous ferait pas vraiment défaut au moins sur le plan esthétique, le problème serait de l’alimenter en eau et de gérer l’évacuation des excréments (on peut la leur livrer toute bouchée) ! Clin d'oil
  • Les comptes-rendus des séances du conseil municipal où il pourrait analyser les votes plus démocratiques de son équipe donc moins unanimes !Cour brisé

 

Il pourrait sans crainte laisser la direction à O.Martel qui continuerait jusqu’aux élections à gouverner en vert et contre tous et  imposer des cours de goût pour accepter une viande bio de mauvaise qualité confirmée  par ses colistières !

 News :

  • Nouvelle dépense à la charge de la commune : l’entretien courant et la remise en état des dégradations éventuelles des nouveaux abribus du SYTRAL alors que la commune n’a eu aucun mot à dire sur le choix des modèles. Dans cette optique, les abris vitrés dont certains ont déjà été vandalisés auraient pu être évités au moins dans les endroits peu fréquentés.
  • un nouveau transformateur pour faire le pendant des toilettes publiques du côté de la bibliothèque.Cour brisé 

Personnellement, je trouve que notre nouvelle place ressemble à un parking de supermarché. Triste 

Tout est  carré et les toilettes publiques rompent le charme de la place.

Le charme justifie quelquefois un surcoût mais il n'a pas de prix !

Les morts ensevelis sous les tonnes de béton et de bitume noir ne peuvent même pas se retourner dans leur tombe ! Ha ha

A La fin du marché, on se sent un peu perdu dans ses allées sombres et si les forains ont trouvé les éléments techniques et sanitaires à leur goût, ils ont des problèmes de stationnement. Le site et ses abords sont orphelins d’une quinzaine de places et certains forains doivent traverser à leur risques et périls la rue Joffre passagère pour ranger leur matériel.

Là encore, on leur a vanté des places de stationnement  qui n’existe(ro)nt pas ! En colère

Le parking  de Carrefour contact  présente plusieurs  inconvénients :

  • l’ouverture  effective du magasin le dimanche matin qui devrait  conduire à la mise en fonction  des barrières et à l’utilisation des jetons pour favoriser ses clients.
  • la fermeture programmée à heures fixe s qui empêche de s’y garer  si on n’a pas la certitude d’être revenu avant la fermeture.
  • La difficulté d’y entrer et surtout de sortir du premier  groupe de places : le 4/4 devant moi a du manœuvrer 2 fois pour  prendre le virage devant la barrière, et pour éviter la même chose, je suis passé du côté de l’entrée au risque de me trouver nez à nez avec une voiture en sens inverse !

Pourquoi ne pas rendre ce parking totalement public ?

Heureusement nous allons être sauvés par l’abandon du bar pieds-dans-l’eau  au profit d’un terrain de boules  (pourtant promis) qui, (faute de directives précises)  avait été oublié dans les plans des cabinets d’étude.

Malheureusement sa situation résultante n’est pas engageante  et sa surface notoirement insuffisante. Cour brisé Le terrain reconverti  est en pente dans 2 directions et n’offre de la place que pour 2 doublettes contraintes à des allers-retours longitudinaux pour ne pas se gêner. Pour peu qu’un as de carreaux  un peu costaud fasse mouche, on verra voler des boules sur la rue Chapard.Sauvage Dans l’autre sens, une partie d’entre elles sera fort heureusement stoppée grâce à la présence des toilettes publiques, Grand sourire évitant à quelques automobilistes ou piétions se trouvant sur la trajectoire de prendre des coups  de boule!

D’ici que des arbres soient en mesure de leur faire de l’ombre, nos amateurs de pétanque mangeront les pissenlits par la racine !Ha ha

Manque de chance, l’emmarchement prévu sur le bas de la rue Chapard est trop éloigné pour des spectateurs, ils n’auront comme horizon que le mur de la nouvelle construction et son toit végétalisé et ne les utiliseront comme siège que pour les commémorations si les conditions météo le permettent. Oh là là !

Au moins ils pourront voir de face le coq du monument en contrebas !

Au prix du m2 en centre ville, ça fait cher le siège inoccupé ; c’est incohérent avec la frénésie de constructions  pas toujours du meilleur goût dans notre village !

Baïka n'est pas la seule à compter les jours ! Amour

Réponse au commentaire

Un éventuel recours au tribunal administratif ne servira pas à grand'chose sauf à confirmer l'abus de pouvoir et le non respect de la loi pour quelqu'un qui est au contraire censé la faire respecter. Sauvage

Notre maire est rusé, les délais de traitement sont dissuasifs et la sanction à postériori ne peut être que financière, c'est encore nous qui devrions payer !Cour brisé

Ca n'empêchera pas l'édification de ce bâtiment malgré les résultats de la nouvelle pétition dont les chiffres (plus de 1160 au 25/09/2013,  celle qui a été escamotée aurait pu changer l'avis du commissaire enquêteur au même titre que pour le projet Bellevue) prouvent que l'opposition au projet augmente avec la vision de la réalité du terrain et que le maire est en sursis, si les Chaponois tiennent compte de ces exactions en mars 2014  et le condamnent dans leurs votes!

C'est le moyen le plus efficace et le plus rapide de mettre fin à cette gouvernance calamiteuse !En colère

Damien Combet a promis publiquement l'arrêt du projet en l'état s'il était élu. Le projet coeur de bourg doit susciter un consensus général et satisfaire en priorité les habitants de la commune  qui paient les impôts locaux et non ceux qu'on voudrait y faire venir ! 

Si elle est suffisamment attractive il y aura des amateurs !Sourire

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Philippe JANICHON | Réponse 08.01.2014 17.48

Damien combet apprécie les terrasses du parc qui ressemble beaucoup au Quietis ? voir internet. Voilà un bon compromis, non ?

JANICHON | Réponse 08.01.2014 17.45

SRU : nombre de logements à construire 2900 (40% sociaux) - Domaine Verger : 48 l./ha D'où 60 ha à trouver? Le Quiétis : 179/ha - 16 ha à trouver. +raisonnable!

JANICHON | Réponse 08.01.2014 17.21

Enfin du Constructif. Le Quiétis est celui qui réunit le + de logements à l’ha. Je constate que vous n’êtes pas contre tout. Que pensez-vous de son esthétique ?

JANICHON | Réponse 08.01.2014 11.27

Au fait, que faites-vous de mon idée de nous montrer quels immeubles vous souhaiteriez voir construits à Chaponost. Vous n'osez pas ?

JANICHON 08.01.2014 17.29

Loi SRU : L’engagement de Damien Combet oblige la construction de 48 immeubles / 11 ans avec 40% de logements sociaux. Le Quiétis constitue une modèle ?

ecochaponois 08.01.2014 12.32

Voir exemples de densité sur la commune p 14 à 17 et 19 à 22 http://www.mairie-chaponost.fr/upload/File/exemples%20densités%20Chaponost.pdf non contestés !

JANICHON | Réponse 08.01.2014 10.02

Comme la très grosse majorité des chaponois n'ont pas signé la pétition, c'est donc qu'il ne sont pas opposés à la réalisation de la Médiathèque

JANICHON 08.01.2014 11.26

Bientôt des conférences sur tous sujets (120 personnes est la bonne taille) des scolaires qui disposeront d'un espace de culture adapté...

JANICHON 08.01.2014 11.24

Une place dégagé,aéré,une circulation dangereuse qui ne coupe plus la place en deux,le parvis de l'église restauré,de nouvelles places de parking sous la Médiat

JANICHON 08.01.2014 11.20

bientôt, l'ouverture sur le parc du Boulard, un sentier reliant Bellevue à la salle polyvalente, déjà des gradins autorisant les spectacles en plein air...

Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE