Lendemains qui déchantent ?

Retour arrière place Joffre !

En colère

La majorité des propositions (de JAC) sont déjà en cours de mise en oeuvre :

 

    • Le tiers supérieur de la place du marché sera réservé aux piétons dès que le mobilier urbain sera livré (fin mars 2014).
    • Des fauteuils et des bancs seront installés au même moment.
    • Les malfaçons du parvis de l’église vont être reprises par l’entreprise adjudicataire.
    • L’ouverture sur le Boulard avec un cheminement accessible à tous sera réalisée dans le deuxième semestre 2014.
    • L’aménagement du Boulard est inscrit lui aussi dans le contrat de rivière du Garon.
  • Une seule proposition, celle de création d’un parking dans le Boulard n’est heureusement pas prévue. Avec 568 places de parking disponibles à moins de 200m de la place, Chaponost a un ratio de parking/surfaces commerciales, 2 fois supérieur à la moyenne des centres villes : Sacrifier une partie de notre parc pour du parking ne s’impose pas et couterait plus d’un million d’euros à la commune. Pour compléter l’aménagement du centre, nous prévoyons pour notre part :
  • L’installation d’un « pied humide » face au nouvel espace piéton, le café qui manque à notre place. Il est en cours de fabrication et doit ouvrir en avril.
  • Un fléchage des parkings avec des indicateurs d’occupation des parkings souterrains qui sera réalisé à l’issue des travaux.

 

 

 

En réponse à ces points, des questions :

 

  • Pourquoi avoir autorisé un stationnement réputé suffisant pour le restreindre au bout de quelques semaines quand les utilisateurs ont pris des (mauvaises) habitudes ? N'aime pas
  • Pourquoi avoir bitumé la partie rendue aux piétons et aux amateurs de pétanque si c’était bien prévu ? Ha haJusqu’à présent les forains se contentaient du stabilisé ! Cool
  • Pourquoi les malfaçons (?) du parvis de l’église n’ont pas été détectées  pendant les travaux ? Les visites quasi quotidiennes de Mr Géron (le nouveau responsable de l'urbanisme Sauvage!) auraient dû éviter de telles erreurs ! En colère
  • Pourquoi faire un amalgame entre le contrat de rivière et l’aménagement du parc du Boulard ? En colère Ce contrat ne peut  concerner au maximum que les rives et la rivière du Merdanson qui le traverse ! Cour brisé
  • 568 places de parking disponibles à moins de 200m de la place, Chaponost a un ratio de parking/surfaces commerciales, 2 fois supérieur à la moyenne des centres villes. Les places prévues pour le bâtiment public, et pour les riverains qui n’auront pas de garage ou parking privatif et devront mettre leur 2ème véhicule toujours indispensable sur la place sont elles incluses à tort dans le facteur 2 ? Malade
  • C.E n'a toujours pas intégré les nécessités de nombreux parkings liée à la topographie des lieux et à l'étendue du village  malgré ou à cause d'un service du SYTRAL inadapté ! Triste
  • Si des parkings en nombre suffisant avaient été faits sous la nouvelle place au lieu d’un remblai improductif, Ha ha la proposition de JAC à cet endroit n’aurait évidemment aucune nécessité!Grand sourire
  • Cela étant dit, je suis partiellement d’accord avec C.E et réticent sur un parking en plein air sur le parc lui-même. Cette opération devra de toute manière faire l’objet d’un point de révision du PLU ou d’une enquête d’utilité publique, cette zone étant classée N. Si ce n’est pas le cas, c’est bien la révision partielle proposée par l’équipe  en place qui l’autoriserait ! {#smileys123.tonqueout}

 

Pour ma part, j’ai proposé à JAC, dans un plan pluri mandats pour manque de capacité d'investissement plombée par la médiathèque,Cour brisé une conception de ce quartier englobant Bellevue, que des parkings soient en sous-sol sous les actuels parkings de surface concommitamment à une liaison directe entre la rue Etienne Gros et l’entrée du collège  les rapprochant de la place du marché, évitant un détour inutile et couteux par la rue H.Bonnet ou la rue Chapard si on a rien à y faire, reliant ainsi le haut et le bas du bourg et alimentant le collège de manière rationnelle !

 

  •  Pour des élus férus de sécurité, proposer un bar pieds-dans-l’eau obligeant les serveurs à traverser la rue au risque de se faire renverser montre leur manque de jugeote ! Sauvage
  • Plutôt que d’autoriser un manège sur le parvis de l’église, avec une (belle) haie de séparation, le dit bar serait mieux de l’autre côté de la rue, laissant l’espace initialement prévu aux amateurs de pétanque. Les consommateurs n’auraient ni droit à la vue directe ni aux odeurs de la sanisette ! {#smileys123.tonqueout} Il aurait surtout l’avantage de sécuriser la traversée des serveurs en passant côté parking  nettement moins fréquenté que la rue Chapard Amour sans nécessiter un kiosque coupant la perspective vantée par Y.Piot et A.géron ! Sauvage
  • Le fléchage de l’unique  parking souterrain sous la médiathèque, n’augmentera pas sa vingtaine de places dont un certains nombre seront réservées ! Cour brisé

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

22.04 | 09:02

mais le contournement de chaponost ( enfin du centre ) est deja acté : l'avenue Devienne , sinon pour quoi vouloir elargir l'emprise à 12 metres à partir du 21

...
30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE