Les citoyens à la pelle ?

Parité n'est pas égalité !

Désolé pour les aficionados de ce site Triste(1360 visites cette semaine malgré 1 mois sans articleCool) cette séance du conseil de juin promettait de revétir un intérêt particulier avec le tirage au sort des citoyens pour les commissions extra-municipales. Elle s'est trouvée en concurrence avec un évènement exceptionnel, Cour briséle concert annuel de l'ensemble vocal Orphélia association de la commune qui pour l'occasion s'est associée avec la chorale Saint-Roch de Charbonnières également dirigée par Vincent de Meester pour nous offrir un spectacle de qualité.Cour Les mélomanes du conseil ont été privés de cette belle soirée Malademusicale avec pour thème Venise baroque devant une église rarement aussi pleine.Oh là là !

Même si c'est difficile de bousculer le calendrier d'un côté comme de l'autre, un peu de concertation leur (nous) aurait sans doute permis d'assister aux 2 manifestations.Ha ha

A noter l'absence de P.Ménard et d'A.Fornelli pour l'opposition lors de cette séance.Incertain

En l'absence d'une délibération sur le kiosque à l'ordre du jour En colèrepermettant enfin son démontage Grand
 sourire(quid des tractations avec Mr Darnaud de côté Gastronomie ?), je me contenterai de quelques commentaires sur le tirage au sort ou la nomination des "commissionnaires" auquel j'ai pu assister.

En ce 18 Juin mémorable, les citoyens Chaponois ont visiblement répondu à l'appel,Aime bien le public était encore nombreux et la salle du conseil également pleine Cool!

Le président sortant du conseil des aînés candidat au même titre que les autres n'ayant pas bénéficié d'une protection En
 colères'est vu éjecté  par la main innocente de Mégane Hernandez.Ha ha De ce fait Damien Combet a annoncé une mesure particulière pour tenter de contourner la procédure et le réinsérer dans ledit conseil. En l'état, il n'est que susceptible de présider la séance de mise en place de la nouvelle assemblée et de son successeur avant de tirer sa révérence.Malade

Le tirage au sort avec la parité instaurée par les membres du conseil part évidemment d'un bon sentiment, mais le découpage des catégories d'âge notamment a conduit à une candidature unique dans la commission économique pour les femmes de moins de 35 ans vs plus de 20 hommes de plus de 35 dans la catégorie la plus prisée l'urbanisme. Pour les plus de 35 féminines, une Pillard chasse l'autre !

Est-ce que la perte des neurones est le motif de cet âge limite ?

de 17 à 34 ans, ça fait une plage de 18 et de 35 à 64 ça donne 30 ! Où est l'égalité des chances ?

Les candidatures des intéressés ne présagent pas de leurs capacités dans les domaines respectifs.Choqué

Quelques ex futurs conseillers étaient également candidats et bizarrement alors qu'il y a une grosse actualité sur les rythmes scolaires seuls 3 hommes de plus de 35 ans de l'opposition ont postulé dans la commission enfance-jeunesse. L'heureux élu : Xavier Courriol. Pour les femmes, F.Drivot (ancienne enseignante) sera sûrement plus compétente dans cette commission que dans celle de l'urbanisme compte tenu de sa position sur la sanisette lors du conseil précédent.

Paradoxe, 2 poids 2 mesures, la proposition des 32 contrôleurs financiers à la préfecture n'a pas fait l'objet d'un tirage au sort mais d'un choix arbitraire logiquement basé sur des compétences.

"La démocratie est le pire des systèmes de gouvernement, à l'exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l'histoire".

Cette maxime célèbre de Winston Churchill reste d'actualité.La démocratie fait le nid des terroristes de tout poil. Elle génère la contestation en son sein au gré des ambitions personnelles et nuit à la cohérence de la politique envisagée. J'aime Chaponost est la synthèse de plusieurs associations. Un schéma directeur d'urbanisme fédérateur aurait du voir le jour avant les élections pour donner un cadre au concours d'architectes annoncé pour la réorganisation du centre bourg et de la place du village qui doivent s'y intégrer.

Les premières mesures annoncées confirment l'absence d'une vision précise (ex : le kiosque dont on aurait pu éviter les frais de montage partiel et démontage, le parking de 60 pl dans le Boulard, la rénovation de la MJC, quid de la mairie et du quartier Bellevue ?... ).

Il ne suffit pas de savoir ce que l'on ne veut pas, mais bien de savoir quoi faire de notre commune dans les prochaines décennies.

L'expérience précédente montre que les cabinets d'études sont aux bottes du donneur d'ordre qui se doit de définir le cadre en fonction d'une vision urbanistique (politique au sens noble du terme) de la commune et de son identité sous peine de se voir conseiller des réalisations "hors au scope" Ha ha et d'itérations coûteuses à chaque refus !En colère

Ce que j'ai proposé à Damien à sa demande a le mérite d'exister même si ça ne plait pas à tous. A ma connaissance, personne d'autre n'a proposé un schéma cohérent synthétisant l'identité de notre village, le souhait de ses habitants, son histoire et sa topographie, les contraintes techniques liées aux nouvelles normes (handicap)... Il peut servir de base à la réflexion de la commission d'urbanisme à laquelle j'ai logiquement souhaité participer et a minima défendre devant la commission extra-municipale.

Mon diplôme d'ingénieur Arts et Métiers complété par un en contrôle de gestion, mes compétences en organisation dans une carrière d'informaticien créateur d'applications consistant à gérer les interactions entre les informations, mes 35 années de vie chaponoise  et ma toute nouvelle qualification à la finale des championnats du monde de scrabble dans ma catégorie, sont le garant de la vision cohérente proposée.

J'ai fait les plans de ma maison Chaponoise en les adaptant au terrain acheté, signés par l'architecte sans modification et j'ai réussi à convaincre la DDE du bien fondé de son implantation contestée par des fonctionnaires obtus.

les interventions et commentaires sur ce site, le parti que j'ai su tirer des données pour en faire des applications et des lettres pour en faire des mots est la meilleure garantie de mes capacités d'organisation et de créativité quitte à remettre en cause quelques principes ou règles mal fondés.

Dans un article précédent, j'ai mis une photo concernant la différence entre l'architecture et l'urbanisme et la durée de leur impact. Elle équivaut à celle entre interprète et auteur-compositeur ou entre un footballeur qui n'est pas forcément un bon entraîneur (cf.Maradona).

Elle souligne la confusion dont pourrait souffrir nos concitoyens rassurés par la présence dans cette commission de conseillers dans le métier largement plus compétents que dans la mandature précédente.Sauvage

 

 

 

 

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE