Un conseil ordinaire

Un conseil consensuel !

Une fois n'est pas coutume, malgré un ordre du jour comprenant des délibérations sur le sujet controversé de la coopération décentralisée avec la commune burkinaise de Gon-Boussougou, l'ensemble des délibérations a été voté à l'unanimité; Aime bience qui, dans une commune où la politique n'a pas lieu d'impacter les décisions prises dans l'intérêt général, devrait être pratique courante Courd'autant que les sujets sont abordés dans les commissions concernées. Les délibérations publiques du conseil ne sont qu'une officialisation de leurs décisions.Triste

Un compte rendu intéressant (mais un peu long) de la directrice du SMAGGA et un plus concis du SAGYRC pour les rivières concernant Chaponost ne demandent pas de vote.L'essentiel à retenir étant la signature d'un contrat de rivière 2013/2018 qui s'impose aux communes.Le coût de notre participation étant proche de 10€/habitant. 

Délibérations d'affectation de résultat financier sur la Dimerie, sans problèmes.

La demande de subvention pour la création d'un PASA (Pôle d'Activité de Soins Adaptés) dans le cadre de la dimerie a permis à D.Combet de souligner que le refus de subvention de la mairie a permis de trouver un accord avec l'OPAC pour prélever les fonds sur son budget gros travaux Aime bienquitte à l'abonder en cas d'obtention.

Gros sujet de la coopération décentralisée avec le changement de gouvernance annoncé qui semble avoir été règlé à la satisfaction générale puisque l'association crée présidée par Mr Prost-Romand et coanimée par Chantal Guyot a été validé et que ce dernier a félicité publiquement la municipalité Courtout en soulignant l'importance de ce partenariat et la réciprocité des bénéfices pour chaque partie malgré une participation financière logiquement déséquilibrée (69K€ vs 3K€).

L'avantage de ce mode de gouvernance réside dans la maîtrise des coûts de l'opération cheval de bataille de la nouvelle majorité eu égard aux baisses de dotations et subventions attendues.Sauvage

Urbanisme : classement d'1ha en zone urabnisable à Taffignon et de prolongement de voies incomplets pour délégation des travaux de voirie sur ces nouvelles portions à la CCVG.

Le maire a annoncé la signature des opérations dont il a délégation et assuré que les prochaines seraient annexées aux documents fournis aux conseillers municipaux.Aime bien

Suite à mon article précédent, je suis intervenu pour confirmer les problèmes de stationnement notamment aux alentours de la maison des associations en proposant l'ouverture du parking de Carrefour jusqu'à 23H30. Pas de réponse claire sur le sujet, on a pourtant signé des conventions avec l'OPAC pour des occupations temporaires de terrain ! L'usage de la maison des associations se fait essentiellement le soir à partir du moment ou le magasin est fermé. Ce serait une bonne utilisation de l'espace public.

Le problème existe également rue Aimable Audin où les places manquent (cf.photos ci-joint avec des voitures sur les trottoirs Pleure)

Cette intervention a été reprise par un habitant du Quiétis ayant demandé si la campagne de sensibilisation sur le stationnement dans l'avenue Moulin les Metz annonçant une verbalisation prochaine n'était destinée qu'aux nouveaux bâtiments. Cette intervention confirme que les contraventions posées le mardi  8/10 à 21H30  sans la même prévenance sont plutôt mal venues d'autant que ces infractions au code de la route ne mettaient pas en péril l'intégrité de piétons ou de cyclistes.

Le problème des stationnements est un héritage de la mandature précédente qui a accepté des constructions sans que les infrastructures communales n'évoluent conjointement, leur souci étant de repousser les voitures du centre alors qu'ils nont pas offert d'alternative !N'aime pas

Vincent BURON est intervenu publiquement en soutenant que j'avais dénoncé sur ce blog un excès de parkings faisant allusion à mes critiques sur celui de la place Clémenceau !Ha ha

Il n'a pas dû lire correctement, j'en ai critiqué la mocheté, Cour briséje n'ai jamais dit qu'il y avait trop de places de parking à tel point que dans mes propositions, j'avais souhaité qu'un parking souterrain soit fait à la place du remblai de la partie inférieure, en prolongement des places sous la médiathèque afin de laisser la place supérieure au marché et aux boulistes. J'ai même complété cette proposition avec une solution pour le quartier Bellevue afin d'en rapprocher les places de stationnement par un accès direct via le parc du Boulard et un ascenceur monorail reliant la gare intéressant pour les jours de marché ! {#smileys123.tonqueout}

Quelques unes de ces propositions sont forcément un peu coûteuses mais à mon sens compte tenu de la topographie de Chaponost l'attractivité d'un centre piétion sera fonction des  moyens de stationnement offerts à proximité.

On demande aux constructeurs de faire des parkings en sous-sol pour optimiser l'espace, notre mandature précédente n'a pas été en mesure de donner l'exemple !Ha ha

C'est comme pour les TC, une fois que vous êtes dans la voiture, mieux vaut aller à Saint-Genis II où tout est accessible du même parking voire à Auchan drive que chez les commerçants de la rue Chapard !

A Chaponost, seuls les habitants du plateau sont susceptibles de venir au centre en vélo !Malade

 

Chacun sait que le temps c'est de l'argent. Prendre sa voiture pour une réunion au centre est une nécessité pour beaucoup et ce n'est pas pour stationner à 10 mn à pied par manque de places d'autant que les personnes à mobilité réduite ne sont pas toutes en fauteuil !

 

Sans parler des intempéries et des paquets à transporter, essayez de prendre en vélo la rue du Gilbertin, la montée de la gare, la rue Favre-Garin voire la montée des S pour rejoindre le centre !

Outre celle de la médiathèque, on peut regretter la mauvaise place de la rue des justes qui aurait permis de mettre le bâtiment des Veloutiers dans une zone piétonne et un contournement complet du centre par la rue Joseph Jomand prolongée et la nouvelle rue Lucie Aubrac avec un rond point sur la rue Louis Martel en agrandissant le parking de l'église !Oh là là !

Le lobbying actif des commerçants n'a pas permis l'émergeance d'une telle solution. Comment feront ils avec le contournement sud ?  Sauvage

Il faudra malheureusement faire avec ce mauvais héritage !Cour brisé

 

Commentaire d'une Chaponoise :

Baïka

 

<< Tout comme le kiosque, il faut faire sauter le pont levis et la douve, afin que la médiathèque soit plus accessible,Aime bien  pour retrouver une place plus agréable, gagner des places de parking (souterraines et aériennes) quitte à passer par une souscription volontaire de Chaponois Cour brisétout comme le parc de Versailles a été reboisé après la tempête de 99, ou les bancs restaurés du Jardin des Plantes à Paris. Cool

Pour le fun on pourrait même réaliser une “wake of fame” version Chaponoise>>

Baïka.

 

 

comment tondre ? nacelle pour nettoyer les vitres !

Le diaporama précédent montre les méfaits de la mandature précédente ayant négligé la nécessité des stationnements adaptés en centre ville !

Si les usagers se garent sur les trottoirs, c'est qu'il y a pénurie !

Même si quelques places sont libres, elles le deviennent après que l'on ai besoin de stationner.

Les commerçants en sont les premières victimes. Vouloir que leur implantation soit pérenne implique des facilités d'accès en livraison et stationnement inexistantes.

Que ce soit pour les TC et le stationnement, Chaponost reste un village difficile à desservir !

Si on ne peut pas grand'chose pour les BUS incapables de passer dans des rues trop étroites sauf à imaginer des sens giratoires quand c'est possible !), l'utilisation de l'espace public reste de la responsabilité municipale. Le gaspillage des m2 par la mandature précédente est une catastrophe, il va à l'encontre de l'objectif de densification de la population.

les solutions les plus intelligentes intègrent le stationnement en sous-sol. J'ose espérer que les concurrents présentant un projet de réaménagement de la place Clémenceau presenteront des solutions intégrant ce concept indépendamment du côut et que nos élus auront le courage de l'imposer.

A force de  raisonner avec le total en bas de la page indépendamment du service rendu sur le long terme pour une majorité de citoyens, on en arrive à faire une médiathèque !

 

 

 

Les donneurs de leçon sont ils irréprochables ?

Il a fallu moins de 72 H depuis la réponse à mon intervention sur le stationnement pour prendre en défaut un des donneurs de leçon ! {#smileys123.tonqueout}

La photo ci-jointe prise vendredi 17/10 aux environs de minuit montre clairement un véhicule garé sur le trottoir tout près du portillon de la propriété. Sourire

Le mien lui faisant face, il peut constater que je ne me gare jamais devant celui-ci donnant sur la rue principale !

Aux yeux du code de la route qu'on m'a opposé lors du conseil municipal, le conducteur n'étant pas à proximité et à cette heure là, ça ne peut en aucun cas être considéré comme un arrêt mais bien comme un stationnement illicite. A la réunion du lotissement, il a été fait état d'une tolérance pour les véhicules garés sur les trottoirs dans les antennes en essayant de limiter la gêne. Même s'il est abaissé, un véhicule garé sur celui-ci empêchant le passage des piétons me semble plus répréhensible que dans mon cas personnel n'impliquant pas un détour sur la voie, la seule différence étant le lieu de l'infraction où passe la police ! En colère

A titre personnel, je gare souvent un de mes véhicules de la même manière près de mon portail dans l'impasse car la place est limitée pour aller et venir indépendamment et je comprends parfaitement cette pratique utile faisant gagner du temps. Que le contrevenant se rassure, je ne demanderai jamais à la police de venir verbaliser !

J'espère qu'il prendra cet article avec autant d'humour que j'ai accepté ma contravention et que les policiers feront preuve de discernement dans leur distribution de papillons en attendant que des solutions voient le jour dans le centre du village. Sourire

c'est vital pour son animation ! Cour

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Tedua | Réponse 28.11.2014 07.59

Avez-vous les données nécessaires pour confectionner la courbe des emplois salariés sur la commune depuis 10 ans et aussi l'intercommunalité ?

ecochaponois 28.11.2014 15.07

Hélas non, renseignements possibles à la mairie. Je suis preneur du calcul pour diffusion sur ce blog. On n'a surement pas supprimé tous les doublons !

Jacques Fourier | Réponse 22.10.2014 13.05

Stationner près de la maison des asso est très facile : plein de places rue de l'école de la source, dans la descente du Bd Joffre et souvent place de l'église.

ecochaponois 15.12.2014 16.36

Dans la descente de la rue Joffre,pour ne pas squatter la place interdite mais sans danger, je me suis fait éclater mon rétroviseur dans un emplacement légal !

ecochaponois 22.10.2014 15.12

Ceci ne résout pas le problème global de stationnement au centre du village ignoré par la mandature précédente focalisée par sa médiathèque et ses immeubles !

ecochaponois 22.10.2014 15.08

Entre la rue Joffre et le parking de l'église, j'ai déjà failli me faire écharper 2 fois en une semaine !

jacques Fourier 22.10.2014 13.09

Et il faut deux minutes à pied ! Si il y a des paquets à porter, on peut stationner avec warning le temps de poser les paquets et partir se garer

ecochaponois | Réponse 20.10.2014 20.59

Apparemment le parvis de l'église n'est pas un trottoir et les motards ne connaissent pas le code de la route ! Dimanche plusieurs garés devant les panneaux !!!

ecochaponois 20.10.2014 21.03

de stationnement interdit bien visibles. Heureusement, la police ne travaille pas le dimanche matin. Le comble, des vélos accrochés après !
= 2 pds 2 mesures !

Inquisitor | Réponse 20.10.2014 14.31

Faut-il être inconscient aux temps du 2.0 pour publier sa propre plaque minéralogique sur internet ? Publier celle d'un autre relève de l'irresponsabilité.

Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE