Le DOB ce n'est pas de la daube !

Je ne suis pas le seul à considérer cette place comme une place de parking sans danger pour les autres usagers !

Le conseil municipal de novembre est  traditionnellement celui du DOB (Débat d’Orientation Budgétaire).

Le premier de cette nouvelle mandature n’a pas failli à la tradition.Cool

Les nouveaux élus par la bouche de Patricia Grange Amouront réaffirmé les principes économiques soutenant leur action non sans avoir constaté la carence économique de nos dirigeants nationaux contraints de  réduire drastiquement les dotations aux collectivités locales.N'aime
 pas Cette baisse annoncée depuis plusieurs mois voisinant les 30% contraint la nouvelle majorité à répercuter celle-ci dans ses budgets.Cour brisé

Il a ainsi été demandé aux 2 plus grosses associations para-municipales que sont la MJC et le centre social d’en établir un de 5% inférieur à l’exercice précédent. Sauvage Cette demande ne va pas sans qu’elle ne donne l’exemple en serrant autant que possible le budget de fonctionnement de la commune Aime biendont la croissance inexorable a été fort justement soulignée par Daniel Serant en charge de la trésorerie de la précédente mandature .Cour

Ce dernier s’est d’ailleurs largement exprimé à titre personnel pour  réclamer l’ouverture d’un débat sur l’augmentation inévitable (à ses yeux) des impôts locaux (cf.annexe). Le spectre des pénalités SRU et la baisse des recettes conduisant les idéologues de gauche à une fuite en avant dans la mesure où les 2 parties en concurrence lors de la campagne électorale ont annoncé des taux locaux figés. Ils ne voient pas d’alternative à la construction tous azimuts pour augmenter l’assiette en pariant sur un nombre de foyers fiscaux plus important venant apporter leur contribution dans les caisses municipales.

Cette promesse également faite par l’équipe Ménard  est contestée par  leur trésorier au bout de six mois à cause de la réalité de la baisse des dotations plus importante qu’attendue ! Ca laisse augurer qu’une fois en place, ils nous auraient refait le coup de 2008 et continué la croissance des frais de fonctionnement par des équipements discutables.Ha ha

C’est oublier de dire que cet accroissement de population induit des charges corrélées incompressibles puisque certaines sont directement proportionnelles aux effectifs et qu’en bons gestionnaires on doit offrir des infrastructures à la hauteur de leurs attentes pour habiter sur notre commune.  En colère

Lors de cette campagne, Philippe Janichon a fait la démonstration par calcul que l’objectif de rattrapage du taux de 25% pour éviter les pénalités SRU était inatteignable sauf à construire des logements sociaux en très grande quantité.SauvageLe problème étant que la construction d’initiative municipale pour des appartements nécessite 3 à 4 fois plus de logements privés pour respecter l’esprit de la loi DUFLOT !Ha ha

Pierre Ménard a rempli son rôle d’opposant en critiquant la mesure annoncée concernant un budget de 30000€ pour une surveillance vidéo passive en quelques points de la commune qu’on peut effectivement estimer inopérante et n’apportant rien au niveau préventif sur des cambriolages en recrudescence.Confus

La mesure concernant la baisse de 5% de la prime de la trésorière générale a cependant été prise à l’unanimité après une proposition initiale à plein tarif justifiée par un vote précédent dans une des communes de la CCVG. Aime bienCeci tend à prouver que les propositions censées sont prises en compte d’où qu’elles viennent.Cour

P.Ménard a critiqué la nomination de 2 personnes de la majorité en place comme titulaire et suppléant délégués à la gestion du fichier départemental des demandes de logement social. Damien Combet a répondu que c’était une pratique courante de la mandature précédente liée au fonctionnement démocratique des institutions. {#smileys123.tonqueout} Paradoxalement, il ne s’est même pas abstenu lors du vote où le Dr Charvolin et F.Dumas ont été plébiscités! On peut assimiler cette intervention à une gesticulation politique !Grand sourire

En résumé ce DOB n’était pas de la daube, les orientations sont claires et les projets de l’équipe en place sont assujettis aux recettes financières en baisse.Cour brisé

A l’issue de la séance officielle au cours de laquelle A.P.Martin avait déjà annoncé la semaine européenne de la récup et le flashmob qui a eu lieu ce dimanche matin, R.Brun a promu les festivités du 8 décembre (programme sur le site de la mairie).

Pas un mot de la réunion du 4 novembre sur le contournement sud du village confirmant sa nécessité !Malade

Je suis intervenu pour redire publiquement mon indignation concernnt le classement de Chaponost en polarité 1 qui fait passer le taux mini de logements sociaux pour les pénalités SRU de la commune de 20 à 25% alors que l’esprit de la loi ne concerne pas une EPCI comme la CCVG complètement hors périmètre. Nos élus de l’époque sont coupables de n’avoir pas su ou voulu défendre cette position En colèredont l’ampleur du score électoral de mars confirme pour partie le bien fondé.Sourire

Chaponost ne doit pas passer d’un village résidentiel réputé comme tel Courà une banlieue de la métropole lyonnaiseSauvageà l’image de certaines communes limitrophes. On peut d’ailleurs se demander si la polarité 1 imposée à Brignais et Chaponost est conforme à la constitution dans la mesure où les autres communes de la CCVG en sont exemptes. Incertain

Ca revient à construire des logements sociaux en plus grand nombre pour pallier leur carence, même si les PLH se déclinent pour chacune des communes, l’appréciation du préfet qui en juge le bien fondé ne me semble pas individualisée.

L’acceptation du PLH local (basé sur une analyse des possibilités raisonnables validées par les communes de construction sur 3 ans) une fois effective ne peut logiquement donner lieu à des pénalités SRU, ça voudrait signifier que le préfet en renie la signature !

Même si ces pénalités retombent dans l’escarcelle de la CCVG pour la construction de logements sociaux, ces 5% gagnés permettraient de modifier intelligemment la destination des crédits dégagés.

Pourquoi participer de cette manière à la rénovation du quartier des Pérouses à Brignais où à des implantations à Vourles ou Montagny ?

Une fois ce point éclairci, le meilleur moyen de répondre à l’esprit de cette loi et de limiter les risques de pénalité, d’éviter de racheter le portage EPORA pour non réalisation du projet initial de construction de logements sociaux , c’est de pallier la carence de logements sociaux en construisant une maison de retraite pour personnes âgées, Aime bienla RPPA de la Dimerie s’étant transformée en EHPAD ne remplit plus ce rôle.

Il existe des organismes privés aptes à construire de telles résidences. La situation du terrain au bord du parc du Boulard est l’endroit rêvé pour une telle réalisation beaucoup plus adaptée qu’un parking !Grand sourire On aurait dû trouver celui-ci  sous la place en prolongement de celui sous la médiathèque pour un coût minimal plutôt que d’avoir remblayé sa partie basse sous le marché.En colère

Ce type de résidence devrait être constitué d’appartements à tarif raisonnable (excluant des services médicaux permanents). Le parcours résidentiel évoqué par l’équipe précédente s’en trouverait  complété. Il permettrait à des personnes ne pouvant plus entretenir leur propriété de rester sur la commune tout en libérant des habitations pour des familles contribuant à faire baisser la moyenne d’âge des habitants et à augmenter intelligemment la base fiscale.{#smileys123.tonqueout}

Quelques personnes rencontrées ce dimanche matin ont confirmé le bien fondé de cette proposition.

Cette construction concourrait directement au taux de logements sociaux sur la commune puisque 100% des appartements seraient pris en compte dans le calcul des pénalités éventuelles.Sourire

Ma dernière remarque étayée  par les textes en annexe était de dire que les contribuables de la commune sont les meilleurs banquiers. Ils sont tenus de faire crédit sans intérêt  et ne sanctionnent qu’au bout de six ans si les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances !Cool

Mieux vaut participer à la réalisation du  contournement sud que de faire une médiathèque voire une nouvelle MJC (la rénovation de l’existante est un non-sensHa ha), le ratio coût/service est clairement en faveur du premier projet !Cour

Annexe :  extraits du site contribuables.org.

 

Les taux d’imposition des quatre taxes locales (taxe d’habitation, du foncier bâti, du foncier non bâti et taxe professionnelle) sont les seuls leviers de commande permettant aux conseils municipaux ou conseils intercommunautaires  d’équilibrer leur budget, dès lors que les dépenses de fonctionnement et d’investissement ont été arrêtées aux montants strictement indispensables, que l’optimisation des produits autres que les contributions directes a été réalisée, et que la décision d’avoir ou non recours à l’emprunt a été adoptée.

…..

D’autre part, il ne faut pas perdre de  vue que la politique de recours à l’emprunt, sauf cas particulier, coûte souvent cher et ne fait que reporter les charges correspondantes sur les mandats suivants, diminuant d’autant leur capacité en matière d’investissement.

 

Le recours à l’emprunt est un moyen de financement dont les communes usent souvent sans retenue. L’emprunt apparaît bien comme la «drogue» des maires : il entretient l’illusion de disposer de moyens financiers et celle d’être en mesure de réaliser de grands travaux, illusions qui se transforment vite en cauchemars pour les équipes municipales leur succédant.Sauvage

  • les frais de fonctionnement sont-ils trop élevés et, par conséquent, limitent-ils inconsidérément la capacité d’autofinancement de la commune?
  • les frais d’entretien du patrimoine sont-ils trop élevés
  • les investissements nouveaux prévus ou décidés sont-ils vraiment

indispensables

Enfin, dernière question à bien considérer, la pression fiscale est-elle

suffisante?

Au regard de la baisse importante des dotations,on comprend mieux les interrogations de D.Serant !Aime bien

La tenue d'une promesse électorale de bonne foi devenue obsolète justifie-t-elle un entêtement, afin de ne pas impacter directement les foyers fiscaux à faibles revenus, n'y aurait-il pas une solution intermédiaire de type souscription volontaire de Chaponois aisés concernés par l'amélioration de nos infrastructures ?

 

 

Semaine Européenne de récup FLASHMOB

Un parvis mieux utilisé que comme garage à motos !

Ce dimanche était l'occasion de lancer la semaine européenne de récupération des déchets.Aime
 bien

A cet effet un flasmob était programmé dimanche matin en ouverture des hostilités Cool!

La parvis de l'église (vide de tout véhicule Grand sourire) a été réquisitionné à l'occasion de cette danse suggestive grâce à quelques bouteilles en plastique qui ont terminé leur course dans une poubelle !Cour

Une bonne participation des enfants était attendue.

J'ai pu dénombrer au moins 50% des élus de la majorité présents soit dans le groupe de danseurs soit au bord de la piste. Même le père Jullien de pommerol alias "Jus de pomme" a participé activement après l'office dominical !

Croyant que l'écologie était l'apanage de la majorité précédente, je suis étonné de n'avoir repéré aucun élu de l'opposition dans les mêmes proportions. N'aime pasMême s'ils ne souhaitaient pas danser, leur présence était justifiée par la récupération de "voix vertes" qui ont cruellement fait défaut en mars dernier !

Même mon géant vert, chantre des PNAP et de la culture du goût dans les cantines n'a pas semblé concerné par cette manifestation. Lui qui n'a plus de fonctions officielles aurait mérité de se faire voir pour ne pas y aller lors d'une prochaine élection.{#smileys123.tonqueout}

L'écologie que certains pouvaient croire de gauche est au moins transverse à défaut d'être une doctrine fondatrice indépendante. Grand sourire

Que penser de la transition énergétique cheval de bataille des élites socialistes ? Pleure

La démission de C.Duflot du gouvernement et ces absences confirment leur désintérêt des voix vertes (avec un x) pour ne pas être pris en otage !{#smileys123.tonqueout}

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Baïka | Réponse 29.11.2014 22.58

""souscription volontaire de Chaponois " : style mécénat ?

J Fourier | Réponse 26.11.2014 01.02

De plus, le classement en P1 est bien antérieur au passage à 25%. On est maintenant à 11 ou 12 % : donc P1 ou P2, on reprendra des pénalités

ecochaponois 26.11.2014 01.25

On aurait sûrement pu éviter le passage à 25% en évoquant les particularités Chaponoises : Vallée en Barret+PNAP+risques ADG+ Topographie + TC inadaptés !

J Fourier | Réponse 26.11.2014 00.57

Toujours aussi confus notre ami !! Une maison de retraite, c'est un immeuble aussi, ( un de plus ?) mais on y "parque" les anciens loin des autres!

ecochaponois 26.11.2014 01.16

Les anciens au centre du village, ça reste mieux que dans des RPPA hors Chaponost.Certains immeubles bien intégrés dans le paysage,ne sont pas forcément moches!

Beaugerard | Réponse 25.11.2014 23.03

Heureusement que Ménard est viré, la gestion socialiste un grand moment!!.demagogie,mensonges,Hypocrite,tous les défauts et maintenant On est dans la mer!!!!de

DRIVOT | Réponse 25.11.2014 21.10

Vous avez oublié de noter les 250000 euros de dépenses votées pour "améliorer" la place qui était esthétique avant que l'on ajoute les pots censés l'enjoliver.

ecochaponois 26.11.2014 01.12

Somme due à l'entêtement de P.Ménard qui n'a pas écouté la gronde, logiquement éjecté lors des élections ! Médiathèque non indispensable au mieux mal placée.

decros | Réponse 25.11.2014 17.00

CR de la réunion du dernier CM de novembre à Chaponost est trés interessant .
Je soutiens la proposition de création à CHAPONOST d'une maison de retraite

Voir tous les commentaires

Commentaires

30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
13.01 | 19:47

Exact, à la place de Boulgom bâtiment rénové et derrière bibliothèque départementale et maison du Rhône sont prévues.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE