Conseils en chaîne

Avertissement aux lecteurs.

La densité des textes Sauvage est à la hauteur des enjeux, bon courage pour la lecture et merci pour vos commentaires.Amour

Petit rappel du 17 Mars 2013 à l'occasion du choix de projet pour la place du village !

Conseil CCVG du 16 Décembre

A mettre dans toutes les propriétés possibles. Elles consomment des déchets sur place et pondent des oeufs !
  • Vote sans histoire du budget intercommunal 2015 conforme au DOB prévoyant pour faire face aux investissements (dont le centre aquatique) un emprunt estimé à 3 millions d’euros  après clôture de l’exercice 2014 lié en grande partie à la baisse des dotations.En colère
  • Rapport intéressant du président du SITOM affichant des performances au dessus de la moyenne Aime bienqu’on peut résumer  en quelques mots :

DECHETS ==> TRI Cour

et POULETS qui ne mettent pas d’amende !{#smileys123.tonqueout}

Personne n’a osé aborder l’absurdité des protections au bord des bennes alors que leur dissuasion pour queue trop importante  au moment du dépôt peut conduire à de la décharge sauvage !SauvageCool

Conseil municipal du 17 Décembre

Conseil municipal de décembre avec un ordre du jour chargé comprenant entre autres :

  • Présentation de la participation citoyenne  (ex  voisins vigilants)
  • Rapport annuel du SIARG  (Syndicat Intercommunal de l’Aqueduc Romain du Gier
  • Vote du budget
  • Désignation de délégués représentatifs pour le SYTRAL
  • Quelques mesures courantes votées ne justifiant aucune discussion.
  • Quelques annonces complémentaires.

1 – prIncipe de participation citoyenne

Introduit par mr Nowak et présenté par la gendarmerie .

Elle remplace nominativement  l’opération initiale « citoyens vigilants » pour être sous contrôle conjoint de la gendarmerie et de la municipalité. Après quelques explications, un  film  de quelques minutes comportant quelques témoignages a permis d’expliquer l’intérêt de ce projet.Sourire

Il consiste à mobiliser les citoyens des quartiers, avec un objectif sous-jacent de lien socialAmour, pour faire part des évènements réputés suspects qui pourraient aider la gendarmerie dans son action et dans l’élucidation  de certains délits grâce à des recoupements postérieurs. Sourire Pour éviter les abus, il est proposé de nommer des référents chargés de transmettre les informations tenus de signer un contrat tripartite précisant les limites de son intervention essentiellement réduite à prévenir leurs services.Oh là là !

Une signalétique aux entrées du village est prévue pour conforter la dissuasion.Aime bien

Il est fait état d’une baisse de 30% de la délinquance dans les villages ayant mis un tel dispositif en place qui ne coûte rien puisqu’il s’appuie sur le bénévolat.Grand sourire

Quelques obstacles :

  • nécessité d’être présent quasiment à temps complet pour les urgences.Sauvage
  •  Risque de ne rien signaler si le référent filtre les infos à transmettre Choqué
  •  perte de précision et de temps dans la transmission des données.Triste
  • Risque récurrent d’arriver sirène hurlante pour arriver vite, mais alertant les malfaiteurs.Cool

Un amalgame En colèrea été fait par l’opposition avec l’installation de caméras dans certains points du village budgétée pour 30000 € (cette année) signalant la sacro-sainte aliénation des libertés Cour briséet les risques de délation confortés par un exemple emprunté à P.Lescure ex président de canal +, celui-ci ayant expliqué qu’à la grande époque des décodeurs pirates, la dénonciation  était le moyen le plus efficace pour traquer les tricheurs.Comparaison un peu hors sujet !En colère

Pour info, un dispositif de 20 caméras 24H/24 et 7J/7 a été installé  à Bourgoin-Jallieu  pour 350000€, dans le reportage télévisé, il n’a pas été fait mention du coût de fonctionnement induit. Il faut au moins une personne pour piloter les caméras à distance afin de couvrir un maximum de terrain et il y a 168H dans une semaine ;  en général pour raison de sécurité il faut être 2 !Sauvage

2 – Rapport du SIARG fait par Annie Ferlay.

Action  continue pour mettre en valeur et entretenir ce monument quasiment unique au monde,  la mesure phare consiste à faire classer l’ouvrage au titre principal des monuments historique en commençant par le plat de l’Air à Chaponost. Elle permettrait de maintenir à coup sûr des subventions de la DRAC à hauteur d’environ 45% pour les travaux y afférant.Cour

3-  Budget 2015 :

Présentation  (toujours fastidieuse) du budget par P.Grange  conforme au DOB de Novembre dernier où l’opposition a fait valoir son point de vue sur le dispositif de caméras jugé inopportun en ces temps de disette voire sur l’étude de la correction du centre bourg à hauteur de 250000€ alors que celui-ci est à peine terminé. Ceci ne l’empêche pas d’être jugé moche (Toilettes, bitume, emmarchements inutiles)  pour une majorité de citoyens qui la réduite à ce rôle en mars entre autres pour ce motif.

La baisse de 5% a été critiquée en affirmant que celle-ci conduirait à une baisse des prestations sociales.En colère

Point sur lequel on peut espérer que l’augmentation de rendement qu’on nous a vendue pour la passage aux 35H puisse concourir à ne pas répercuter intégralement la baisse.  Oh là là !

Leitmotiv de Damien Combet sur la maîtrise des dépenses consécutives à celles confirmées des dotations de l’état. Il a affirmé dans la droite ligne du congrès des maires de France que la baisse des prestations ne devait pas être imputée aux municipalités.Aime bien

Vote sans surprise à 24 vois contre 5 !

4 – Désignation d’un délégué au SYTRAL

La donne a changé, le SYTRAL prend en charge les TC du département au 1er Janvier 2015, il intègre les cars du Rhône dans son plan de transport régional pour rationaliser l’offre.

Mr Rivalta désireux de conserver 28 membres dans son conseil, a décidé unilatéralement de n’accepter qu’un seul représentant pour Chaponost et les 5 communes de la CCVL qui ont adhéré au SYTRAL en même temps. Ce faisant il oblige lesdites communes à une élection préalable de 3 délégués chargés de désigner leur unique représentant.Malade

On voit le poids que pouvait avoir Chaponost dans les discussions et celui qu’il aura à l’avenir pour conserver la ligne 12 Choquéqui tient à cœur à P.Ménard qui sera aux côtés de Damien Combet et Grégory Nowak  pour participer à cette désignation. Il ne manque plus qu’il brigue le poste pour faire élire un conseiller de la CCVL !Ha ha

Il n’empêche que le coût en année pleine de la redevance est > 166 000€ pour un service  manifestement inadapté à une commune comme la nôtre !En
 colère

Les cars du SYTRAL trop volumineux ne peuvent desservir que les grands axes actuels, Cour brisé la voirie ne permettant pas leur passage dans la majorité des rues et la collecte de passager dans des endroits excentrés n’étant pas rentable. On n’a même pas envisagé un passage et un arrêt intéressants devant la SDF et la médiathèque condamnés définitivement pour  voie trop étroite et virage trop court! N'aime pasIl faudra sans doute se battre pour conserver la ligne 12, mais elle serait plus intéressante si elle desservait Francheville le haut pour relier le C24 que la gare d’Oullins où la correspondance avec le 11 pourrait suffire à condition que la fréquence le  permette. A voir le taux de remplissage, je doute que ce soit une priorité pour Mr Rivalta !

Hors séance officielle :

  • Jean-François Perraud a répondu à mon interrogation sur la polarité 1 dévolue à Chaponost, assujettissant la commune à un taux de logements sociaux de 25% comme objectif et base de calcul de la pénalité consécutive  à la loi SRU.

La définition de cette polarité est basée sur une statistique INSEE datant du siècle dernier appréciant l’agglomération Lyonnaise comme incluant LYON et 130 communes aux alentours dont le potentiel fiscal a été jugé intéressant pour avoir droit aux pénalités dont nous avons l’immense honneur de faire partie. N’étant pas remonté assez loin dans le temps, je n’avais pas compris que le principe de la loi SRU ne s’applique pas aux EPCI dont les communes sont parties prenantes de l’agglomération bizarrement prioritaire sur celles-ci. Ha ha On peut se demander pourquoi Chaponost et pas Vourles !

La CCVG qui a pourtant une fiscalité propre est donc dessaisie de la maîtrise de son plan local d’habitat pour la part de pénalité résultant du calcul où nous avons un retard de l’ordre de 13% expliquant la motivation à construire de l’équipe précédente. Oh là là !

L’argument soulevé sur la baisse du revenu moyen des Chaponois  dont on nous dit qu’une moitié est éligible aux logements sociaux et la nouvelle définition du Grand Lyon ne semblent plus justifier ce classement d’autant que seuls Brignais et Chaponost sur les 5 communes de la CCVG sont concernés par cette mesure.Ha ha

Pour autant, les pénalités correspondantes  n’ont pas lieu d’être diabolisées,En colère elles ne représentent que le gel de sommes dévolues à la construction de logements sociaux dans la CCVG. Ce recyclage permet donc de différer les constructions concernées.Sourire On peut comprendre la baisse de rythme souhaitée par nos concitoyens.

Les sur-pénalités au bon loisir du préfet sont neutralisées par la signature qu’il appose au bas du PLH triennal Amourqui grâce à la mutualisation intercommunale nous autorise à prévoir  un minimum de 57 logements sociaux sur les 3 ans à venir au lieu des 114 dévolus à Chaponost.Cour

Au taux de 30% de logements sociaux par immeuble, ça impliquerait de construire environ 200 logements sur la période. Sauf à transformer  notre village en ville de banlieue pleine d’immeubles, il faut se faire une raison, les pénalités SRU issues du calcul ne sont rien d’autre qu’un impôt  déguisé.

La seule solution pour rattraper le retard  sur une petite superficie de terrain consiste donc à faire des immeubles à 100% de logements sociaux  allant à l’encontre de l’esprit de mixité sociale, effet pervers induit par le mécanisme instauré qui n’a pas mis les compteurs à 0 lors de sa mise en place.En colère

Ma  proposition de maison de retraite correspondant  à un besoin avéré sur Chaponost permet de répondre de la meilleure façon à l’ensemble du problème, y compris au portage par EPORA d’un terrain dans le centre, lieu idéal pour que nos têtes blanches se trouvent à proximité des commodités et participent à l’animation du centre en laissant leur propriété à de nouveaux habitants.Grand sourire

  • A l’issue de cette mise au point, quelques interventions du public dont la première  a jeté un froid. Une personne ayant subi 3 cambriolages en 2014 avec des préjudices financiers et moraux importants a justifié l’intérêt des moyens et systèmes de surveillance. Il a invectivé Mme Larmagnac et P.Ménard  pour leurs attitudes respectives, tutoyant ce dernier et l’accusant publiquement d’avoir omis volontairement de signaler la recrudescence de ceux-ci (campagne électorale oblige) et d’avoir même interdit à la police de communiquer pour mettre en garde les citoyens.

                Comme c’est généralement le cas les personnes en cause se sont senties insultées en retour et Damien Combet a demandé le respect mutuel.Aime
 bien

Pendant la campagne, nous avons eu effectivement droit à un discours angélique sur une délinquance plus faible  à Chaponost qu’e dans le reste de l’ouest Lyonnais et à la promotion du recrutement d’un 5ème agent municipal alors que selon certaines sources les chiffres faisaient état d’une augmentation réelle de 30%. Tout ça pour empêcher les électeurs d’établir une corrélation entre la montée réelle de l’insécurité et l’arrivée sur la commune d’une population que certains considèrent à risque confortés par des statistiques difficilement réfutables.Malade

  • Je suis intervenu pour demander ce que deviendrait le tram-train dans le cadre de la nouvelle organisation des transports du département. Le coût de celui-ci me semble  dissuasif pour des usagers qui ne voient pas de différence fondamentale entre un métro intramuros et cette ligne de banlieue. A Paris, il existe un ticket unique avec des sections représentant des cercles concentriques autour de la ville, ça a au moins le mérite de la simplicité en cas d’abonnement. A ce tarif, il a peu de chances de voir sa fréquentation augmenter et subséquemment de justifier une augmentation de fréquence à tout le moins d’amplitude horaire.
  • L’information sur les barrières de la déchetterie qu’on aurait du avoir au conseil de la CCVG a été donnée ce mercredi à l’issue du conseil.

Les barrières, installées suite à un accident dans une déchetterie du SITOM, Choqué reconnues trop hautes ont été démontées pour suppression d’un trottoir de 15 cm !Choqué

 

Son responsable ayant expliqué mardi que le manque de fluidité (comprendre la queue à l’entrée) génère de la décharge sauvage, n’était-il pas opportun de revoir le système plutôt que de conforter celui en place depuis quelques mois qui concourt manifestement à un mécontentement des usagers, les bennes n’étant plus accessibles facilement que dans la partie centrale, le rejet par-dessus la rambarde est manifestement plus long voire plus dangereux que précédemment.Pleure

 Question subsidiaire, le coût de démolition des trottoirs et le raccordement du bitume n’est-il pas supérieur  à celui de nouvelles protections mieux adaptées que des barrières pleines ?Clin d'oil

Avec un peu d’imagination, on pourrait sans doute en installer permettant de décharger à plusieurs de front  pour éviter l’attente  à l’entrée, laquelle gène rapidement le dépôt de verre tout proche.

Le gardien n’est pas là pour donner un coup de main mais pour gérer les flux et le tri.

Essayez de passer des meubles ou autres objets lourds par-dessus la rambarde, vous m’en direz des nouvelles !Sauvage

 Trop de sécurité tue la sécurité !

 

 

 

Comité Consultatif Culture Sport et Vie Associative

Salle d'animation vue de la rue Chapard pendant les travaux !

Troisième conseil de la semaine !

  • Fonctionnement  de la nouvelle médiathèque
  • Fonctionnement de la salle d'animation
  • Manifestations 2015
  • Bilan 8 décembre

Présentation de l'équipe par P.Lakehal qui excuse le retard du maireBisou.

Préalable rappelant les contraintes budgétaires n'empêchant pas de prendre en compte les objectifs du projet initial ayant permis l'obtention d'une subvention d'1,2 millions d'€ de la DRAC.Aime bien

 

1 - Médiathèque :

  • Ouverture au public maintenue pour 15H/semaine et conservation du dimanche pour ne pas générer d'embauche supplémentaire.
  • Annonce de services supplémentaires dont le retour de prêt 7J/7.Amour Il faudra quand même descendre de voiture pour accéder à la BAL !{#smileys123.tonqueout}
  • Accueil des élèves en partenariat avec les écoles;
  • Accent porté sur le numérique avec possibilité de prêts (tablettes) et consultation sur place dans un bâtiment équipé WIFI.Cour
  • Possibilité de visionner des films sur grand écran ou extraits avant empruntSourire
  • Accès des enfants à des jeux dans un cadre règlementé.Aime bien
  • Fermeture de la bibliothèque pendant transfert (2 mois)
  • Ouverture au public le 28 mars 2015

 

Après les Drives commerciaux dont Auchan Drive sur notre commune, on a droit à une Drivothèque Clin d'oil qui ne justifie pas la double peine Cour brisédu coût de fonctionnement en embauchant du personnel après celui faramineux de l'investissement au regard des citoyens concernés N'aime pas!

Reste à transformer le hall en passage pour les voitures afin d'être servis au guichet, il aurait des chances d'être plus fréquenté ! {#smileys123.tonqueout}

2 - Auditorium + Hall :

  • Volonté de mise à disposition maximale des lieux
  • indissociabilité des 2 entités
  • 120 places assises en mode gradins repliables Oh là là !
  • tabourets hauts, tables et chaises en version plateau
  • Régie sophistiquée utilisable par des professionnels (dont 1 à la MJC)
  • Pas de cuisine possible sur les lieux n'autorisant que des cocktails
  • Hall (100m2) non chauffé équipé d'un bar et de fauteuils, ouvert en même temps que la médiathèque ou à disposition des occupants de la salle d'animation (seulement maintenu à 16° l'hiver)
  • Tarif non communiqué indexé sur l'utilisation gratuite ou payante
  • Priorité annoncée aux associations puis aux particuliers de la communeCoursuivi des associations extérieures et des entreprises privées.
  • Intégration de la salle dans le planning de mise à disposition des salles municipales.

3 - Manifestations 2015:

  • invitation aux voeux du vendredi 9 Janvier
  • Festival vents du monde du 26 Mai au 6 Juin
  • Festival de l'aqueduc le weekend du 21 Juin
  • annonce d'un weekend regroupant une action des commerçants, le carnaval des enfants et le défilié des classes du 12 au 14 Juin pour lequel nos élus recherche un nom (mes propositions : FESTICHAP ou CHAPONOST EN FETE)
  • Pas de renouvellement pour cette année de la fête du sport, mais proposition d'utiliser le nouvel espace associatif de la place pour des démonstrations permettant aux associations sportives de se faire connaître !

Suite à réflexion de P.Adumbu sur l'absence de manifestations pendant une longue période, Damien Combet a annoncé officiellement que son opposition au projet justifiait l'absence d'inauguration officielle du bâtiment. (d'autant que dans toute cérémonie officielle, il a promis d'inviter les maires{#smileys123.tonqueout}) Libre à une association de la prendre intégralement en charge !Aime bien 

4 - Bilan 8 décembre :

  • réflexions pour déplorer le trou dans la rue Chapard et la crèche vide, le lundi n'étant pas favorable à l'ouverture des commerçants. 
  • Etirement des stands avenue de Verdun pour aller jusqu'à la maison Berthelot pour inciter à l'exposition dans la salle du cuvier.
  • Evocation de la concurrence de Lyon avec d'autres moyens financiersSauvage
  • regrets de l'absence du petit train (1000€) non renouvelé pour des problèmes de sécurité !Cour brisé

Fin de la réunion non sans avoir incité les Chaponois à donner leur avis sur les 3 cabinets sélectionnés pour la réorganisation de la place dont les panneaux et le détail sont consultables en salle du conseil aux heures d'ouverture ou sur le site de la mairie.Aime bien

Ceux qui consultent régulièrement mon blog auront deviné que malgré mes réticences, ma préférence va naturellement au N°1 qui,en quelques jours, a déjà une longueur d'avance sur les autres.

Je vous invite à  donner votre avis selon le mode de votre choix.Cour

J'exposerai les motifs dans une page spécifique !Malade

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

GD | Réponse 14.01.2015 19.46

Sytral or not Sytral, it's never more the question...! Wait and see.....

Pierre Chapas | Réponse 20.12.2014 19.52

Pour justifier son choix,il convient d'utiliser,à titre PERSONNEL,la rubrique :
REMARQUES du bulletin " Donnez votre Avis "

P. Chapas | Réponse 19.12.2014 19.41

La plus élémentaire courtoisie serait de considérer que tout Chaponois est
capable de se déterminer en conscience,sans pub. déguisée .

ecochaponois 20.12.2014 14.40

C'est ce que je les invite à faire en allant sur le site de la mairie ou dans la salle du conseil; ça n'empêche pas de justifier un choix qui reste par défaut.

papivore | Réponse 17.12.2014 20.27

bien dommage de ne pas avoir eu connaissance de son passage à ce cher président du sitom, j'avais 2 mots à lui dire à propos de ces foutues barrières de m.... >

ecochaponois 20.12.2014 14.37

Cf. info donnée à l'issue du conseil municipal et mon commentaire perso sur la question !

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.04 | 09:02

mais le contournement de chaponost ( enfin du centre ) est deja acté : l'avenue Devienne , sinon pour quoi vouloir elargir l'emprise à 12 metres à partir du 21

...
30.05 | 19:53

Vive le stationnement en épis !
A bas le stationnement en bataille !
Entièrement d'accord avec vos analyses.

...
26.02 | 20:07

deja si la police faisait leur job a cette endroit de plus les gents roulent beaucoup trop vite sur la portion 20kh

...
30.01 | 15:37

Brignais = calcul financier défavorable au SYTRAL et à son manque de flexibilité ne permettant pas d'influencer ses décisions. Le 11 à Chaponost le prouve !

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE